AccueilEconomieServicesLe Théâtre des Célestins renforce sa démarche de mécénat

Le Théâtre des Célestins renforce sa démarche de mécénat

Le Théâtre des Célestins a créé la fondation du Cercle Célestins qui va lui permettre de développer le mécénat. Rencontre avec Pierre-Yves Lenoir, co-directeur du théâtre lyonnais.
Pierre-Yves Lenoir, co-directeur du Théâtre des Célestins à Lyon.
© Théâtre des Célestins - Pierre-Yves Lenoir, co-directeur du Théâtre des Célestins à Lyon.

EconomieServices Publié le ,

Pierre-Yves Lenoir, pourquoi créer une fondation au Théâtre des Célestins ?

Nous n’en avions pas l’obligation d’un point de vue juridique puisque le théâtre étant en régie directe, il pouvait déjà recevoir du mécénat et défiscaliser ses dons.

Mais nous avions la volonté de créer une dynamique autour de la démarche dans laquelle nous nous sommes engagés depuis un peu plus de 2 ans, lorsque Marie-Ange Poirier, responsable du mécénat et du développement, nous a rejoints et lorsque nous nous sommes mis dans une stratégie de recherche systématique de partenaires et de mécènes.

Quel était le but de la démarche initiale ?

Ce n’était pas tellement pour forcément trouver de l’argent pour financer notre activité, quoique, mais c’était surtout pour tisser des liens qui nous semblent naturels avec différents acteurs du territoire et considérant que nous sommes tous, acteurs et économiques et culturels, porteurs d’une dynamique de territoire et porteurs du rayonnement de ce territoire à l’extérieur.

La fondation c’est pour donner une seconde dynamique, parce que les premiers résultats sont très encourageants.

Théâtre des Célestins : rencontrer d’autres porteurs de projets et d’autres mécènes

Justement, quels sont-ils ?

Nous avons multiplié par quatre les apports en mécénat, de 50 000 à 200 000€ en 2 ans. Et puis, qui dit fondation dit bureau de la fondation, composé de mécènes et de personnalités qualifiées avec lesquelles nous allons pouvoir avoir des échanges fructueux autour des objectifs de la fondation, la réflexion, l’accompagnement de certains projets.

Enfin, être abrité par la Fondation Bullukian, c’est se mettre dans une dynamique différente, rencontrer d’autres porteurs de projets et d’autres mécènes.

Concrètement, quel est le rôle de la fondation ?

Il y a plusieurs possibilités de nous accompagner. Soit sur la création, le cœur de notre activité, la vitalité artistique, soit sur nos programmes éducatifs et culturels, soit sur des dispositifs solidaires que nous pourrions mettre en place, soit sur des projets patrimoniaux, comme par exemple la rénovation du foyer des artistes, qui est un foyer historique.

Combien cela représente sur le budget du théâtre ?

Environ 2,3% du budget total. C’est peu mais c’est suffisamment significatif et non négligeable dans les moyens qui sont les nôtres pour accompagner la création.

Il faut savoir que les difficultés auxquelles sont confrontées les institutions aujourd’hui, c’est l’augmentation constante des coûts fixes.

C’est encourageant, ça montre la volonté des entreprises et des fondations d’entreprises d’accompagner les acteurs culturels, de porter la création et d’accompagner les missions qui sont les nôtres.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

Journal du 04 novembre 2022

Journal du04 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?