AccueilActualitéLe TGV italien va plus que doubler sa fréquence sur la ligne Paris-Lyon

Le TGV italien va plus que doubler sa fréquence sur la ligne Paris-Lyon

Trenitalia fait rouler ses trains à grande vitesse depuis mi-décembre sur la ligne Paris-Lyon-Milan. La compagnie annonce un élargissement de son offre avec cinq allers-retours quotidiens entre Paris Gare de Lyon et Lyon Perrache via Lyon Part-Dieu.
Le TGV italien va plus que doubler sa fréquence sur la ligne Paris-Lyon
© Trenitalia - Le TGV italien circulera bientôt à raison de cinq allers-retours quotidiens entre Paris et Lyon.

Actualité Publié le ,

Trenitalia, compagnie qui exploite le "TGV italien", annonce jeudi 10 mars qu'il élargit son offre entre Paris et Lyon. Aux deux allers-retours quotidiens déjà proposés par la compagnie sur sa ligne Paris-Lyon-Milan s’ajouteront trois allers-retours entre Paris Gare de Lyon et Lyon Perrache via Lyon Part Dieu, toujours en train grande vitesse Frecciarossa (la "flèche rouge").

Ces trois allers-retours supplémentaires partiront de Paris Gare de Lyon à 8 h 59, 14 h 30 et 20 h, et de la gare de Lyon Perrache à 6 h 21, 11 h 42 et 17 h 11. Ils mettront moins de deux heures pour relier les deux villes.

Ces circulations supplémentaires démarreront progressivement. Le 5 avril, un premier aller-retour sera mis en circulation, les deux autres le 1er juin. "Avec ces nouvelles fréquences, Trenitalia enrichit l’offre ferroviaire actuelle de plus de 4600 places additionnelles par jour", fait valoir la compagnie italienne.

Le TGV italien veut conquérir... les automobilistes

L'arrivée en France le 18 décembre du train rouge à grande vitesse sur cette ligne historique a fait figure de petite révolution dans un pays où la SNCF a fait du TGV un emblème. Trenitalia est devenu le premier opérateur européen à faire son entrée en France depuis l’ouverture du marché ferroviaire à la concurrence.

Soulignant "l’accueil enthousiaste que nous a réservé le marché français", Roberto Rinaudo, président de Trenitalia France, explique que "Trenitalia souhaite renforcer la part de marché du train sur un trajet où la voiture représente encore un tiers des voyages".

Au-delà de la concurrence frontale avec la SNCF, c'est aussi via le report modal que la compagnie italienne espère s'imposer dans le paysage de la mobilité en France.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?