Fermer la publicité
Toute l'info éco, juridique, collectivités... à Lyon et dans la région / Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département

"L'Artisan cuisinier" : Le savoir-faire gourmand

Publié le - - Gastronomie / Vins

"L'Artisan cuisinier" : Le savoir-faire gourmand
Photo : Michel GODET - Marc Jarillot

Cela fait désormais 18 ans que Marc Jarillot est installé dans son restaurant l'Artisan Cuisinier à Montchat. L'homme est discret, sympathique et surtout excellent cuisinier, qui sait ce que « fait maison » signifie. Il n'y a donc pas tromperie sur la marchandise, et l'enseigne est en parfaite adéquation avec son savoir-faire gourmand.

Le lieu, ses deux salles à manger et sa terrasse, sont à l’image de son patron : chaleureux et conviviaux. Dès l’entrée, on s’y sent bien. Il est temps de passer à table dans ce restaurant à l’accent lyonnais, à l’esprit bouchon illustré par une foultitude de lyonnaiseries militantes.

Comme la générosité, l’amplitude des prix est large ; on peut se contenter d’un plat du jour à 11,60 € (midi et soir) ou festoyer pour 39 €. Si à midi des formules existent à un, deux ou trois plats (11,60 €, 14,60 € et 16,60 €) servis rapidement, nous nous sommes volontiers arrêté, et sans aucun regret, sur le repas gourmand lyonnais à 22 €.

Attaquons par un véritable pâté-croûte qui joue de suite dans la cour des grands, la délicatesse des saveurs étant au rendez-vous. Il y a également ces magnifiques harengs marinés à l’huile, pommes de terre tièdes, qui nous rappelle ceux d’antan avec nostalgie !

Pour passer aux choses sérieuses, viennent la tête de veau et sa très gourmande sauce gribiche, et la quenelle pour rehausser les légumes de saison. Sans égaler celle, remarquable mais bien plus chère, du Carpe Diem (lire notre édition du 30 janvier, page 35), la tête de veau mérite aussi le détour. Quant à la quenelle au brochet et son coulis de crabe, elle est d’anthologie ! Il est vrai que Marc Jarillot a passé énormément de temps à la mettre au point, et de nombreux cuisiniers lyonnais l’ont mise à leur carte et… à leur nom ! Finesse du mélange, harmonie des ingrédients, perfection du gonflement, coulis crémé et gourmand la caractérisent.

Pour terminer, la pana cotta aux framboises joue dans la même catégorie. Originale, la Tatin d’amour (avec des pralines) se comporte bien, même si on l’aurait préférée un peu plus cuite. Histoire de goût.

Autre point important : une vaste palette de plats à emporter vous tend les bras, du plat du jour aux quenelles maison qui feront la joie des vos convives et de votre famille. Quel bel orchestre que Marc Jarillot et son complice musicien au piano…

L’Artisan Cuisinier

125, avenue Lacassagne - Lyon 3e

Tél. 04 72 33 60 24

Fermé le dimanche






Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Toute l'info éco, juridique, collectivités... à Lyon et dans la région / Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer