Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Voyage dans l'univers du poète Rodanski

le - - Spectacle vivant

Voyage dans l'univers du poète Rodanski
Marie Clauzade - Le Rosaire des voluptés épineuses, mise en scène de Georges Lavaudant

Créée avant "Hôtel Feydeau" que les Lyonnaises et les Lyonnais ont pu voir au TNP la saison dernière, "Le rosaire des voluptés" épineuses est une étrange créature théâtrale à voir au théâtre du Point du Jour, programmée par les Célestins.

Georges Lavaudant n'aime rien tant que s'aventurer, parfois, sur les sentiers inexplorés. C'est le cas avec ce Rosaire des voluptés épineuses, écrit par le poète surréaliste lyonnais assez méconnu, Stanislas Rodanski et monté lors du Printemps des comédiens 2016.

« L'écrivain Stanislas Rodanski est un «pistolero de l'aventure surréaliste». Il laisse derrière lui, après une vie accidentée et déroutante, une oeuvre emplie d'une densité poétique rare. Une écriture éblouissante et sombre à la fois, comme nimbée d'une lumière surnaturelle, qui procure au lecteur une impression fascinante, presque hypnotique. » écrit Georges Lavaudant dans sa note d'intention.

Et le spectacle qu'il donne à voir porte en lui cette fascination hypnotique. Comme une rémanence de la rétine sur des images qui s'évanouissent.

Objet poético-théâtral, le Rosaire des voluptés épineuses met en scène un personnage énigmatique, Lancelot, dandy, criminel, poète, à chacun.e de (ne pas) décider accoudé au bar d'un grand hôtel, à moins que ce ne soit un caveau et un maître d'hôtel presque silencieux qui danse langoureusement avec son shaker.

Une mystérieuse femme, la Dame du lac, le rejoint. Il sera question de poison, de la mort de Madame, de son enterrement dans « une ville luxurieuse » et d'autres choses encore.

Frédéric Borie donne corps à son personnage indéfinissable, avec son regard perçant comme celui d'un serpent et sa voix, hypnotique tandis que Élodie Buisson campe une dame du lac glamour à souhait dans une robe somptueuse imaginée par Jean-Pierre Vergier, fidèle décorateur du metteur en scène. Tout comme le décor imaginé par celui-ci, rococo et élégant, qui permet aux ombres de s'épanouir et de redessiner l'espace.

Théâtre du Point du jour, jusqu'au 16 février, www.theatredescelestins.com




Gallia VALETTE-PILENKO
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer