AccueilEconomieLe Rhône encore marqué par l'industrie

Le Rhône encore marqué par l'industrie

Le département affiche une densité industrielle forte et marquée par des disparités territoriales
Le Rhône encore marqué par l'industrie
© Insee - La part de l'emploi dans le textile est deux fois plus importante dans le Rhône que dans la zone de référence

Economie Publié le ,

L’Insee a rendu public une étude présentant la situation économique du Rhône en matière de production et d’emploi. Il en ressort que le département, hors Métropole de Lyon, bénéficie d’activités économiques diversifiées, tout en gardant une vocation plus marquée pour la sphère productive. L’industrie, en particulier, se détache. En 2011, elle représentait 20 % de l’activité économique, soit 4 % de plus que la zone de référence. En comparaison, le pourcentage du tertiaire s’élève à 66 % (contre 70 % en moyenne dans les autres départements).
Les secteurs d’activité caractérisant l’emploi du Rhône sont presque tous en relation avec le domaine industriel. On y trouve à la fois des activités traditionnelles, comme le textile, des activités durement affectées par la crise de 2008 (installation et la réparation de machines et équipements) et des secteurs manufacturiers générateurs d’emplois (métallurgie). On compte 35 établissements de plus de 250 salariés, dont 13 dans l’industrie manufacturière.

Les experts constatent pourtant d’importantes disparités d’un territoire à l’autre. L’Est et le Sud représentent un ensemble à forte vocation productive (22 % des activités sont industrielles). Le profil économique des parties Ouest et Nord se définit par l’industrie manufacturière : textile à Tarare, industries alimentaires dans le Haut Beaujolais, équipements électriques sur le territoire de Chamousset en Lyonnais. Constituant entre 12 % à 15 % des emplois, l’agriculture y est aussi très présente, caractéristique que l’on retrouve aussi en Saône Beaujolais et dans les zones de Condrieu et du Pays mornantais.
Sur le plan industriel, la présence de l’entreprise Boiron, qui regroupe plus de 500 salariés à Messimy, apporte une spécificité pharmaceutique aux Vallons du Lyonnais. La communauté d’agglomération de Villefranche Beaujolais Saône est pour sa part rythmée par l’industrie chimique et alimentaire et la fabrication de produits en caoutchouc et en plastique. Dans la zone, services marchands et non marchands représentent 73 % de l’emploi.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?