AccueilActualitéLe préfet Pascal Mailhos quitte la région Auvergne-Rhône-Alpes

Le préfet Pascal Mailhos quitte la région Auvergne-Rhône-Alpes

Le préfet d'Auvergne-Rhône-Alpes, Pascal Mailhos, a été nommé officiellement par le conseil des ministres du 11 janvier coordonnateur national du renseignement et de la lutte contre le terrorisme, rattaché au secrétariat général du gouvernement.
Le préfet de région Auvergne-Rhône-Alpes, Pascal Mailhos, lors d'une visite de boulangerie le 10 janvier dans le cadre de la crise énergétique.
© ES - Le préfet de région Auvergne-Rhône-Alpes, Pascal Mailhos, lors d'une visite de boulangerie le 10 janvier dans le cadre de la crise énergétique.

Actualité Publié le ,

Pascal Mailhos succède à Laurent Nunez à la coordination nationale du renseignement et de la lutte contre le terrorisme. Âgé de 64 ans, le préfet du Rhône et d'Auvergne-Rhône-Alpes doit rester en poste à Lyon jusqu'au 31 janvier 2023, avant de rejoindre Paris.

Il sera remplacé par Fabienne Buccio, actuelle préfète de la région Nouvelle-Aquitaine. Il s’agit ainsi de la première d’une femme à la tête de la préfecture de la région Aura.

Pascal Mailhos, un préfet sur tous les fronts

Pascal Mailhos, préfet de la région Aura depuis le 24 octobre 2018, a géré dans le Rhône et Auvergne-Rhône-Alpes les conséquences de la pandémie de Covid-19 en lien étroit avec l'Agence régionale de santé (ARS) et les élus du territoire, ainsi que le plan de relance en coordination avec les fédérations professionnelles et chambres consulaires.

Il a connu les changements d'exécutifs locaux dans les villes et les métropoles en 2020, ayant eu des relations fortes avec les différents maires. Sur la sécurité, il a obtenu des moyens supplémentaires pour la police nationale : 300 policiers dont une CRS en renforts.

Pascal Mailhos a également mis en place une méthode : la stratégie "du 24 juillet 2020" avec le procureur et les maires des six principales communes. Il obtient des résultats concrets depuis six mois sur la baisse de la délinquance.

Le préfet des grands événements en Auvergne-Rhône-Alpes

Il a géré de grands événements de toutes natures : des mouvements sociaux ; l'attentat de la rue Victor-Hugo à Lyon en 2019 ; le Fonds mondial contre le sida, la tuberculose et le paludisme ; la béatification de Pauline Jaricot ; la réunion de la présidence France de l'Union européenne ; les Fêtes des lumières ; l'accueil de 10 000 réfugiés depuis le début de la guerre en Ukraine en 2022...

Il est préfet coordonnateur du plan national loup et a été missionné sur le grand port fluvio-maritime Marseille – Lyon. Il a signé récemment le CPER avec le conseil régional pour 4,4 milliards d'euros. Il a aussi mis en œuvre la stratégie eau air sol et a récemment signé le plan de protection de l'atmosphère.

Préfet attaché à l'histoire de la résistance, à la mémoire et particulièrement actif sur la fraternité, il a aussi largement piloté la dissolution de Génération identitaire.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 28 janvier 2023

Journal du28 janvier 2023

Journal du 21 janvier 2023

Journal du21 janvier 2023

Journal du 14 janvier 2023

Journal du14 janvier 2023

Journal du 07 janvier 2023

Journal du07 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?