AccueilCollectivitésPlan de sobriété à Lyon : ce qui attend les usagers cet hiver

Plan de sobriété à Lyon : ce qui attend les usagers cet hiver

Le plan de sobriété dévoilé le 11 octobre par la Ville de Lyon correspond peu ou prou aux missives gouvernementales, sauf que la municipalité souhaite atteindre les objectifs sur un an et non sur deux.
Les bibliothèques figurent parmi les « points » chauds de la ville dans le cadre du plan de sobriété de Lyon
© DR - Les bibliothèques figurent parmi les « points » chauds de la ville dans le cadre du plan de sobriété de Lyon

Collectivités Publié le ,

-10 % de consommation énergétique en un an, c’est l’ambition de la Ville de Lyon pour répondre au plan de sobriété voulu par le gouvernement. Sauf que ce dernier a donné une latitude de deux ans pour atteindre cet objectif de réduction.

"Nous souhaitons bâtir un plan transpartisan, solidaire et exemplaire" a déclaré le maire de Lyon, Grégory Doucet

Le maire de Lyon qu qui a constitué un comité de suivi incluant les partis d’opposition.

Le plan de sobriété de la Ville de Lyon, dont la facture énergétique augmente de 25 millions d’euros en 2023, prévoit 18 mesures concernant essentiellement le chauffage (qui représente 2 tiers de la consommation énergétique globale de la ville), par exemple une température de 18 °C pour les équipements de la ville, sauf par exemple pour les bibliothèques, les crèches ou les écoles chauffées à 19 °C et les gymnases chauffés à 14 °C. L’eau des piscines sera à 25 °C et le déclenchement de la climatisation se fera à 28°C.

"Nous ne fermerons aucun service public et je confirme que la Fête des Lumières sera maintenue car sobriété ne signifie par austérité" précise Grégory Doucet, l’édile lyonnais.

Au-delà, la municipalité souhaite plus largement insuffler des bonnes pratiques et encourager la transformation des comportements. Une démarche qui peut avoir ses limites tandis que 15 % des Lyonnais vivent à la limite du seuil de pauvreté et s’imposent déjà des restrictions.

Eclairage

Les mesures concernant l’éclairage portent sur la réduction de l’amplitude des illuminations de Noël (jusqu’à 23h et non plus minuit, et jusqu’au 8 janvier), sur l’expérimentation de l’interruption de l’éclairage public entre 2h et 4h30 et la limitation de l’éclairage patrimonial au samedi uniquement jusqu’à 23 heures.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

Journal du 04 novembre 2022

Journal du04 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?