AccueilMusiqueLe piano prend la clé des champs

Le piano prend la clé des champs

Le piano prend la clé des champs
© : DR - Le pianiste Iddo Bar-Shaï, héritier de l'école de l'élégance, de la sensibilité et de la fougue

CultureMusique Publié le ,

Pas assez connu en France, le pianiste israélien Iddo Bar-Shaï a déjà conquis le cœur des habitués du festival de La Roque d’Anthéron. Son style irréprochable, les multiples nuances qu’il dessine avec légèreté, les sonorités ciselées en contrastes d’une beauté saisissante, donnent du génie même aux partitions les plus indigestes. Certains osent la comparaison avec Rubinstein. Ils n’ont pas tout à fait tort car ce Nazaréen de 38 ans revendique l’héritage de cette école de l’élégance, de la sensibilité et de la fougue. Il tient cet héritage de son professeur Pnina Salzman, élève d’Alfred Cortot. «Elle a été un jalon de ma vie. A ses côtés, j’ai conquis la maturité en me nourrissant de sa mémoire et de son expérience». Invité par les Pianissimes, il jouera les Mazurkas de Chopin, des pièces de Couperin et de Haydn (Eglise de Neuville –sur-Saône, samedi 25 juin à 17 h). Le même soir, il rejoint le Quatuor Ardeo pour le quintette La truite de Schubert (Domaine de Hautannes à 20h30).


Le lendemain, David Kadouch prend le relais. On se souvient que ce surdoué de 30 ans avait, en 2012, gagné ses galons de pianiste prodige, à la Roque d’Anthéron, avec l’intégrale des 24 Préludes de Chostakovitch, un répertoire inhabituel pour un débutant. Certains l’avaient déjà remarqué comme le célèbre violoniste Itzhak Perlman qui le repère alors qu’il n’a que 13 ans et l’invite à jouer au Canergie Hall de New York. On ne peut rêver meilleur baptême du feu. Aux Pianissimes, il interprète Scènes de la forêt de Schumann et le trio de Brahms où il joint son clavier aux archets de la violoniste Mi-Sa Yang et de la violoncellistes Joëlle Martinez (Eglise de Saint-Germain, dimanche 26 17 h).


Le Bechet Jazz Quartett (dimanche 26 à 11 h) et la jeune pianiste Julie Alcaraz, qui ouvre le festival le vendredi 24 juin à 20h30, complètent une affiche 2016 marquée du sceau de la jeunesse.



23 au 26 juin, domaine des Hautannes (Saint-Germain-au-Mont-d’Or)
04 78 98 11 78 - www.lespianissimes.com

Concerts... presque champêtres

Né en 2005 de la volonté d’une poignée de passionnés de musique classique réunis, autour de Catherine Alexandre, au sein de l’Association Dièse, le festival Pianissimes veut avant tout désacraliser la formule du concert traditionnel. Le Festival se tient en plein air dans un amphithéâtre naturel de verdure (Domaine des Hautannes, implanté dans un parc de 2,5 hectares autour d’une maison bourgeoise du XIXe siècle et de ses dépendances) dans une atmosphère conviviale et décontractée, transats inclus ! Le piano est abrité sous Un auvent acoustique, garantissant de très bonnes conditions d'écoute, abrite le piano, rappelant les débuts de La Roque d’Anthéron. Les artistes commentent leur programme et échangent avec les spectateurs au cours d’un after, autour d’un verre. Cette année, Iddo Bar-Saï et David Kadouch, têtes d’affiche de la 11ème édition ont choisi de jouer à l’abri, le premier en l’église de Neuville, le second dans celle de Saint-Germain.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?