AccueilCultureSpectacle vivantLe nouveau rêve de José Montalvo

Le nouveau rêve de José Montalvo

La Maison de la danse accueille la dernière production de José Montalvo, Asa Nisi Masa.
Le nouveau rêve de José Montalvo
© Partrick Berger - Sous couvert de légèreté, Asa Nisi Masa alerte sur la disparition des espèces

CultureSpectacle vivant Publié le ,

Dans le film de Federico Fellini Huit et demi, une petite fille prononce Asa nisi masa, sorte d’incantation pour convoquer son enfance. « Référence humble et passionnée à ce grand maître du cinéma baroque » explique le chorégraphe permanent du Théâtre national de Chaillot, elle constitue un prétexte idéal pour dérouler un rêve en vingt courtes séquences chorégraphiques. José Montalvo, l'éternel rêveur grand amateur de Dada conçoit un spectacle pour tous les enfants que nous sommes, un spectacle en forme de rêve éveillé. Il convoque, comme toujours les images et les animaux, le réel et le virtuel.
Créé à l'automne 2014 au Théâtre national de Chaillot, Asa Nisi Masa, sous couvert de légèreté, alerte sur la disparition des espèces (les animaux filmés au Zoo de Beauval sont le plus souvent en voie d'extinction), fait voyager aux origines de l'art et métisse les corps comme les esthétiques. Sur scène, cinq danseuses et danseurs, aux styles divers, classique, contemporain, hip-hop, flamenco, parfaitement maîtrisés, s'en donnent à cœur joie dans ce conte aux allures de bestiaire enchanté où les chouettes volent et les éléphants dansent, où les singes font des bulles et les chevaux de Lascaux galopent. À découvrir pour s'allumer des pépites dans les yeux !


Maison de la danse, 5 au 9 janvier

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?