AccueilCultureSpectacle vivantLe nouveau projet des Subs

Le nouveau projet des Subs

Le nouveau projet des Subs

CultureSpectacle vivant Publié le ,

En mode maître de cérémonie, Stéphane Malfettes a présenté le jour de Saint-Valentin son programme pour le prochain semestre, s'inscrivant dans la lignée de ses prédécesseurs tout en apposant sa patte personnelle, notamment par une nouvelle identité visuelle concoctée par d'anciens étudiants de l'ENSBA et une ouverture plus importante aux arts visuels et aux pratiques amateures.

Ça commence très fort avec l'invitation à Clédat & Petit Pierre, duo d'artistes dont le public avait pu voir Les Baigneurs en septembre qui présente non seulement sa dernière création, répétée ici-même, Merveilles mais réactive également Les baigneurs et Abysse (en collaboration avec les musées des Beaux arts et des Confluences) ainsi que la Parade moderne, créée en 2013 et présentée à la fois sous forme d'exposition au musée des Tissus et sous forme de déambulation dans la ville le 18 avril au son du Boléro de Maurice Ravel.

Ça continue avec l'installation d'une vraie forêt sous la verrière, un « théâtre d'opérations chorégraphiques » imaginé par la chorégraphe Olivia Grandville, qui accueille chaque semaine du 28 mai au 18 juillet une équipe artistique différente pour y créer une production spécifique et unique.

On y croisera l'inénarable Denis Mariotte, artiste musicien performeur inclassable et imprévisible, Erwan Keravec,virtuose de la cornemuse en compagnie de Olivia Grandville, Iona Kewney, une incroyable contorsionniste écossaise qui repousse les limites du corps ou encore l'époustouflante comédienne lyonnaise Marlène Saldana.

On pourra également passer des week-end en forêt, avec un potlach dansé, la journée désormais rituelle Chill'n'child day. Et plein d'autres proposition.

Enfin le semestre se terminera par l'invitation au CDC-La Termitière de Ouagadougou, un nouveau rendez-vous qui consiste à inviter un lieu de résidence et de création internationale afin de le faire découvrir en France. (voir encadré). On applaudit à deux mains !


www.les-subs.com

Nouveau rendez-vous

La Termitière investit les Subs le temps d'un week-end et invite six jeunes chorégraphes originaires du Burkina Faso, de Côte d'Ivoire, du Mali, du Togo et du Cameroun. Seul CDC (centre de développement chorégraphique) africain, la Termitière a été fondée par les chorégraphes Salia Sanou et Seydou Boro en 2006 et ce lieu pionnier est l'un des plus dynamiques du continent en matière de création. Pas étonnant à ce compte-là qu'il présente de jeunes artistes en devenir, des femmes fortes prêtes à en découdre qui incarnent la relève d'une Afrique en mutation.

1er au 4 octobre

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?