AccueilArt de vivreSantéLe mouvement mutualiste dévoile son programme santé

Le mouvement mutualiste dévoile son programme santé

A l’orée des présidentielles, il est bien normal que les organisations émettent leurs propositions, a fortiori en matière de santé. La Mutualité française Auvergne-Rhône-Alpes ne déroge pas à cette règle. Détails.
Le mouvement mutualiste dévoile son programme santé
Yves Perrin

Art de vivreSanté Publié le ,

La Mutualité française Auvergne-Rhône-Alpes est présidée par Yves Perrin, elle représente 4,4 millions de personnes protégées par plus de 200 mutuelles santé et valorise plus de 400 établissements mutualistes.

Réélu dernièrement pour une mandature de six ans, le président de la « MfARA » est entouré de 36 administrateurs, qui déploient 100 à 120 mandats dans les organismes sociaux et de santé. La nouvelle gouvernance compte 1/3 de nouvelles administratrices et administrateurs (40% de femmes).

Pour le président de la MfARA Yves Perrin, à l’unisson du niveau national de la « MF », « Le système de santé actuellement est désarmé face aux trois défis qui sont les nôtres : démographique, numérique, écologique »

La mutualité, aussi nommé « mouvement mutualiste » dresse le constat de mauvaise gestion du système de santé mis au grand jour dans la crise Covid sur l’état de fragilité des hôpitaux, et par ailleurs par le récent scandale Orpéa sur la gestion de la fameuse 5è branche de la sécu dite « autonomie » qui est « sous financée » selon la Mutualité française. « C’est une vision comptable court-termiste, et verticale du système de santé, insiste Yves Perrin. ».

Un Grand oral

La Mutualité française, au cœur du réacteur de la santé, pointe le doigt sur les faiblesses du système dans un pays où demeure malgré tout le plus faible reste à charge des pays européens pour le patient (après sécu. et mutuelles) où 32% du PIB national sont consacrés à la protection sociale.

Le1 er mars prochain, la Mutualité Française tiendra ce qu’elle nomme son Grand oral en auditionnant les candidats officiels. En attendant, elle décrypte au fur et à mesure, les propositions des uns et des autres en matière de santé.

A l’heure actuelle, le décryptage « santé » de la Mutualité française est disponible en ligne pour les candidats suivants Yannick Jadot, Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon, Valérie Pécresse.

Les mutuelles en France, interviennent comme premier financeur des dépenses de santé après la Sécurité sociale, avec leurs 2 800 services de soins et d’accompagnement.

Présidée par Éric Chenut au niveau national, la Mutualité Française fédère la quasi-totalité des mutuelles en France. Elle représente 488 mutuelles dans toute leur diversité. Plus d’un Français sur deux est protégé par une mutuelle, soit 35 millions de personnes.

L’organisation formule des pistes de travail en 6 grand saxes (16 propositions et 40 mesures opérationnelles) : un axe prévention, laquelle représente actuellement moins de 2 % du budget santé en France, en mettant l’accent sur « les 1000 premiers jours » mis en place par l’actuel gouvernement, en allant plus loin avec des « modes de garde réinventés » pour les parents en horaires atypiques (13millions de Français), un meilleur accompagnement des parents. Le sport-santé insuffisamment répandu, est également mis en avant dans cet axe « prévention ».

Deuxième axe, le parcours de soins, pour un égal accès aux soins : 7 millions de Français vivent dans un désert médical. Pour les autres, le temps d’accès au médecin ne cesse de s’allonger...

Troisième axe, meilleure prise en compte des affections psychiques, former informer, dépister (13 millions de Français souffrent de problèmes psychiques chaque année), prise en charge de quatre consultations psy par la sécu et les mutuelles …

Quatrième axe : la « 5è branche Autonomie » de la sécu, avec un encouragement à la prévoyance, une politique ambitieuse sur la perte d’autonomie, le sujet des aidants, l’inégalité du reste à charge…

Cinquième axe : l’innovation, notamment le partage de la data santé avec la sécu pour une meilleure prévention.

Sixième axe, de nouveaux droits santé, utilité des soins palliatif, possibilité de choix de la fin de vie, effectivité de la démocratie en santé, à l’aune de la crise sanitaire.

Eric Séveyrat

Yves Perrin (©capture YouTube Mutualité française)

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?