AccueilEconomieIndustrieLe groupe Lamberet va agrandir son site industriel près de Bourg-en-Bresse

Le groupe Lamberet va agrandir son site industriel près de Bourg-en-Bresse

Retenu dans le cadre du fond de modernisation automobile initié par le gouvernement, le constructeur de carrosseries frigorifiques installé à Saint-Cyr-sur-Menthon dans l'Ain souhaite rebondir après le coup d'arrêt lié à la crise sanitaire.
Le groupe Lamberet va agrandir son site industriel près de Bourg-en-Bresse
DR - La base de Lamberet à Saint-Cyr-sur-Menthon

EconomieIndustrie Publié le ,

Les planètes sont de nouveau en passe de s'aligner pour Lamberet, groupe industriel basé à Saint-Cyr-sur-Menthon dans l'Ain. Au lendemain d'un exercice 2020 fatalement contrarié par les effets de la crise sanitaire sur l'activité de la filière automobile (Ndlr : le chiffre d'affaires 2020 s'est établi à 170 M€ contre 205 M€ un an auparavant), Lamberet prépare le rebond.

Lauréat du fond de modernisation automobile initié par le gouvernement avec son projet de recherche et développement industriel Live2Pure, Lamberet va investir 4 M€ sur trois ans, pour développer un programme ambitieux.

Un objectif de commercialisation à trois ans

"Il s'agit de mettre sur le marché des solutions de distribution de produits frais en zone urbaine et résidentielles à la fois écologiquement viables et économiquement réalistes", indique l'industriel dans un communiqué. Pour cela, Lamberet travaillera concomitamment sur trois volets : l'électrification de la production de froid avec des applications pour les gros et petits véhicules, l'allègement des carrosseries et la connectivité.

A trois ans, l'objectif est d'être capable de commercialiser des véhicules fonctionnels. Lamberet souhaite même présenter un premier prototype dès la fin de l'automne prochain sur le salon Solutrans.

"Le projet était dans les tuyaux depuis quelques temps déjà, explique Quentin Wiedemann, en charge du marketing et de la communication. Nous avions fait l'analyse du besoin, mais nous n'aurions sans doute pas été en mesure de lui donner cette dimension sans le fond de modernisation."

Car l'investissement se montera à 4 M€, dont environ 25 % devraient être couverts par l'État, en comptant uniquement l'investissement lié à la recherche appliquée. Les éventuels investissements machines ou de modification de lignes de production n'entrent pas dans cette enveloppe.

"Un programme d'extension très ambitieux"

"En parallèle de ce projet, nous avons en effet commencé à travailler sur un programme d'extension très ambitieux", précise Quentin Wiedemann. Lamberet s'applique depuis plusieurs mois à débloquer et sécuriser une réserve foncière de 40 000 m2, attenante à son site historique.

Sur cette extension, l'industriel entend réaliser deux nouveaux ateliers pour un total de 10 000 m2 à 15 000 m2 couverts supplémentaires. "Le premier atelier sera dédié à la fabrication de châssis de nos remorques et le second sera réservé à la fabrication des panneaux", ajoute-t-il encore.

Une fois cette opération menée à bien, Lamberet disposera de 80 000 m2 couverts à Saint-Cyr-sur-Menthon, où il emploie 650 des 1 050 collaborateurs qu'il compte en Europe.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?