Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Enchères / Le groupe Ivoire ouvre sa malle à jouets

le - - Enchères

Enchères / Le groupe Ivoire ouvre sa malle à jouets
©DR - Bébé "Bru" estimé 8 000/12 000 EUR

Poupées Bru, Steiner et Jumeau mais aussi modèles réduits de véhicules anciens sont au catalogue d'une belle vente spécialisée programmée ce 10 avril par Maîtres Bérard, Péron, Rousselot et Battin à Lyon Presqu'île.

Dans cette malle à jouets, quelques pièces précieuses à ne pas mettre dans toutes les mains puisqu'on attend quand même 8 à 12 000 € pour cet exceptionnel petit bébé Bru à tête en biscuit pressé, yeux en émail brun fixes et bouche fermée dans ses beaux vêtements d'origine.

Autre pièce rare, à noter ce superbe bébé cette fois de la marque Steiner coiffé de sa perruque d'origine en cheveux naturels blonds à anglaises habillé d'un ensemble marin robe et veste assortie en lainage marine pour lequel l'estimation atteint 3 000 à 5 000 € selon Marilyn Bancel, experte lors de cette vente.

Bébé "Steiner" estimé 3 000 - 5 000 €

Pour ce qui est des jouets mécaniques, on retient dans un premier temps un camion publicitaire en tôle peinte avec sa bâche d'origine « Chocolat Casino » par la marque « V.B & Cie à Paris » estimé entre 600 et 700 € mais également pour suivre « La petite marchande d'oranges » un charmant jouet en métal peint habillé de tissu, création de Fernand Martin pour laquelle il faudra engager 800 à 1 000 €. Petit clin d'œil enfin à un grand triporteur JML en tôle peinte lithographiée d'une longueur de 37 cm et conservé en assez bel état attendu quant à lui entre 400 et 800 €.

Groupe Ivoire – Mercredi 10 avril à 14h30 – Catalogue complet et horaires d'expositions sur www.ivoire-lyon.com

Camion "Chocolat Casino" estimé 600 - 700 €

La Petite marchande d'oranges

Triporteur

Arts d'Asie, militaria et minéraux chez de Baecque & Associés

Deux dates à retenir du côté de la rue Vendôme avec d'abord celle du 9 pour la dispersion d'un bel ensemble d'objets d'art venus d'Asie sous le marteau de Maîtres de Baecque & Associés. Au catalogue, on retient une importante plaque de jade sculptée au recto d'un sage et d'un karako et au verso de bateaux naviguant sur une rivière, travail chinois du XIXe siècle estimé entre 6 000 et 8 000 € mais aussi deux guerriers Samouraï en armure O-Yoroi au combat, sculptures vers 1880 en bronze ciselé portant pour l'une le cachet « Yoshimitsu » attendues entre 5 000 et 6 000 €.

Deux Guerriers samouraï

Plaque en jade sculpté, Chine XIXe siècle, estimée 6 000 - 8 000 €

Deux jours plus tard, le 11, seront proposées deux ventes. La première dès 9h30 sera consacrée à la dispersion d'une collection de minéraux tandis que la seconde à 14h30 devrait réunir les collectionneurs d'armes anciennes et de médailles militaires. Parmi les pièces présentées, on retient un important coffret de pistolets de duel Lefaucheux vers 1860 attendu entre 4 500 et 5 000 € mais aussi une grande croix de l'Ordre de Saint-Michel de Bavière en or et émail, médaille de la plus grande rareté pour laquelle il faudra engager 5 000 à 6 000 €.

Pistolets de duel

Médaille de l'Ordre de Saint-Michel de Bavière estimée 5 000 - 6 000 €

Curiosité historique enfin avec un ensemble de documents sur les réseaux Phratrie constitués après guerre, ensemble de 48 planches réunissant des documents du plus grand intérêt historique notamment sur l'occupation de Lyon durant la dernière guerre. 500 à 1 000 € sont attendus pour cet ensemble.

Ensemble de documents sur les réseaux Phratrie estimé 500 - 1 000 €

De Baecque & Associés – Mardi 9 avril à 14h30 – Jeudi 11 avril à 9h30 et 14h30 – Catalogue et horaires d'expositions sur www.debaecque.fr

Adjugés !

Trois jours de ventes ces 23, 25 et 26 mars et plutôt pas mal de beaux résultats pour le groupe Ivoire à Lyon Presqu'île. Très attendu, le « Port de Bordeaux animé, 1874 », une remarquable huile sur toile d'Eugène Boudin, dépassait largement son estimation annoncée entre 80 000 et 100 000 € avant d'être finalement adjugé 300 480 € (frais compris) au Musée Mer Marine de Bordeaux. Idem pour cette importante pendule squelette en bronze doré et amati, pendule d'époque Directoire initialement attendue entre 6 000 et 10 000 € mais pour laquelle les enchères ont grimpé jusqu'à 43 194 € (frais compris) avant d'être préemptée par le musée Paul-Dupuy de Toulouse.

Port de Bordeaux animés (Paul Boudin)

Pendule squelette d'époque Directoire adjugée 43 194 € (frais compris)

Etaient abordés le lundi 25 l'art moderne et l'art contemporain. Sur les cimaises, « Dreaming of love, 1931 », une huile sur toile de Kees van Dongen dépassait son estimation haute avec une adjudication à 166 516 € (frais compris) tandis que « Malek, épouse du peintre avec son chat », huile sur carton d'Albert André pulvérisait la sienne établie entre 8 000 et 12 000 € pour être au final adjugée 34 430 € (frais compris).

Bijoux et vintage enfin ce 26 avec notamment les 68 970 € (frais compris) portés par un amateur sur une bague solitaire en or et platine ornée d'un diamant de 8,74 ct.




Philippe JAYET
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer