AccueilEconomieFinancesLe groupe Capelli vise la barre des 200 M€

Le groupe Capelli vise la barre des 200 M€

Lotisseur et aménageur foncier à l'origine, le groupe Capelli s'est tourné vers la promotion depuis le début des années 2000. Un choix que Christophe Capelli, son président, ne regrette pas.
Le groupe Capelli vise la barre des 200 M€
© Didier Michalet - Christophe Capelli : "L'année prochaine, nous devrions faire nos premiers pas à Francfort »

EconomieFinances Publié le ,

L’histoire récente du groupe Capelli est celle d’une mutation réussie. Créée à Lyon par Jean-Claude Capelli, il y a 40 ans, la société se positionne d’emblée comme lotisseur et aménageur foncier. Mais en 2001, elle débute une activité de promotion immobilière, qui constitue aujourd’hui son cœur de métier. Ce changement de stratégie n’a pas freiné la dynamique. « A l’issue du dernier exercice, nous avons réalisé un chiffre d’affaires de 91,2 M€, en progression de 39 %, pour un résultat opérationnel de 8 M€, en augmentation de 59 % », indique Christophe Capelli, qui a pris la succession de son père en 2006.

En dépit d’une conjoncture tendue, le Pdg du groupe compte bien conforter cette tendance. « Nous devrions enregistrer une nouvelle progression de 25 % de notre chiffre d’affaires », précise-t-il. Le carnet de commandes de l’entreprise, au 24 juin 2016, affiche plus de 152 M€, contre 110 M€ l’année dernière à la même époque. « Nous avons enregistré une grosse inflexion de la croissance à partir de l’exercice qui vient d’être bouclé », ajoute-t-il. Avant de pronostiquer : « Nous avons pour objectif de réaliser 200 M€ de ventes actées, en 2018. »

Historiquement centrées sur la région Rhône-Alpes, les opérations portées par le groupe Capelli débordent aujourd’hui largement des frontières régionales. « Nous restons très présent sur notre territoire d’origine, mais nous avons ouvert de nouveaux marchés où notre développement est rapide. C’est le cas en Ile-de-France, mais aussi en Bourgogne, en Aquitaine et Midi Pyrénées», énumère le dirigeant. Avant de préciser que, depuis trois ans, le groupe intervient également à l’international, en Suisse et au Luxembourg. « Et l’année prochaine, nous devrions faire nos premiers pas à Francfort », conclut-il.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?