AccueilEconomieIndustrieLe groupe ABB conforte son unité de Chassieu

Le groupe ABB conforte son unité de Chassieu

L’industriel d’origine helvético-suédois ABB confirme qu’il attache toujours autant d’importance à son implantation au cœur de la région Auvergne-Rhône-Alpes, avec un nouvel investissement à Chassieu dans le cadre de sa feuille de route 2022.
Le groupe ABB conforte son unité de Chassieu
Photo ABB - Le président d'ABB France souhaite conforter l'implantation du groupe en région lyonnaise

EconomieIndustrie Publié le ,

Malgré la crise, le groupe ABB poursuit sa stratégie d’investissements pour conforter sa position d’acteur majeur sur le marché mondial des technologies d’automation, d’électrification et de digitalisation. Cette année, ses ambitions se traduiront notamment par un nouveau programme de modernisation sur son site de Chassieu.

L’industriel d’origine suédoise investira 1,2 M€ pour renforcer l’efficience de cette unité de production, qui fait office de pôle de compétence mondial dans les contacteurs.

ABB, de nouveaux projets en vue

Cet investissement a pour ambition de consolider la croissance du groupe sur les sujets durables. "Nous nous efforçons d’innover dans des domaines en transformation perpétuelle", explique Fabien Laleuf, président d’ABB France. Des choix et décisions stratégiques qui sont favorisées par les récentes mesures gouvernementales, comme le plan objectif 100 000 bornes sur la mobilité durable.

"Ces lois accroissent la demande et favorisent la création de nouveaux projets pour des évolutions favorables dans les années à venir", analyse-t-il. C’est ainsi le cas pour ABB, qui occupe une place de leader de la charge rapide des véhicules électriques et hybrides, en France et dans le monde.

ABB, une stratégie centrée sur des marchés clés

Pour structurer sa démarche, ABB France vient d’annoncer un plan stratégique organisé autour de quelques axes majeurs. La filiale française du groupe suédois entend notamment se focaliser sur des marchés clés : hydrogène, automobile, industrie du futur, nouveaux systèmes énergétiques, tout en s’efforçant de maintenir son positionnement sur ses segments de marché historiques. Dans le même temps, ABB souhaite développer l’attractivité de la France au sein du groupe et espère y voir se concrétiser de nouveaux investissements.

"Enfin, la durabilité est un élément fondamental de notre stratégie, indique Fabien Laleuf. Nous ambitionnons d’atteindre la neutralité carbone sur nos sites d’ici fin 2030. Nous souhaitons également préserver les ressources, avec 80 % de nos produits et solutions qui seront issus d’une démarche circulaire à cette échéance."

Le groupe ABB, qui affiche un niveau de commandes de 669 M€ en France en 2021, emploie 1 200 personnes en France, dont plus de la moitié en région Auvergne-Rhône-Alpes, avec des unités industrielles, de recherche et tertiaires à Beynost, Chassieu et Aix-les-Bains (74). Il s’implique également dans la formation des futurs jeunes talents, notamment à travers la signature de nombreux partenariats auprès d’écoles dont l’INSA.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?