AccueilEconomieIndustrieLe graton de Lyon dans le giron de Solexia

Le graton de Lyon dans le giron de Solexia

Le fonds d'investissement privé lyonnais renforce son pôle agroalimentaire.mi-décembre, il a racheté Le Graton lyonnais, une PME de 23 personnes basées à Reventin-Vaugris, dans l'Isère. Elle est la 5ème entreprise agroalimentaire de Solexia.
Le graton de Lyon dans le giron de Solexia
DR - Eric Versini et Hervé Kratiroff

EconomieIndustrie Publié le ,

« Cette PME familiale à toutes les caractéristiques d'investissement de Solexia : elle se positionne sur un marché de niche sans concurrence réelle ; elle présente une forte dilution de clientèle avec 200 comptes ; elle est à taille humaine ; elle est proche géographiquement de nos activités ; la relation avec le cédant, Bernard Lambert, est de qualité ; son activité et ses produits s'intègrent bien avec les autres entités du groupe », détaille Eric Versini, directeur général de Solexia.

Le graton lyonnais a été créé en 1974 par Bernard Lambert. Seul fabricant spécialisé dans cette production, le dirigeant a fait prospérer son entreprise en déclinant son savoir sur les produits finis pour la consommation, comme le graton lyonnais à base de rigon de porc, le friton de canard et les gratons pour fougasses et brioches, qui représentent 75 % de son activité ; et les produits pour transformation comme le saindoux et la graisse de canard, pour 25 %. Son chiffre d'affaires en 2017 se montait à 3,5 M€, pour un résultat net de 220 000 €. Ses clients sont la grande distribution et surtout les commerces de proximité comme les charcutiers et boulangers pour près de 90 %.

Le deal s'est rapidement conclu entre les deux partenaires qui se sont rencontrés à l'été 2017. « Des synergies commerciales seront envisagées avec les Salaisons du Val d'Allier qui compte 700 clients susceptibles de commercialiser aussi des gratons », souligne Hervé Kratiroff, président de Solexia. Les pistes de développement portent sur l'export. « Les pays de l'Est et des pays froids qui consomment des produits gras constituent des débouchés commerciaux. » Aucun investissement n'est prévu sur l'outil industriel isérois « qui fonctionne parfaitement ».

Solexia Agro est constitué des salaisons du Val d'Allier, des Volailles Vey, de Max Poulet (Fribourg en Suisse), de Maison Chillet et du graton lyonnais. Ces cinq entreprises réalisent un chiffre d'affaires consolidé de 38,6 M€, soit 67 % du groupe.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 22 janvier 2022

Journal du22 janvier 2022

Journal du 15 janvier 2022

Journal du15 janvier 2022

Journal du 06 janvier 2022

Journal du06 janvier 2022

Journal du 01 janvier 2022

Journal du01 janvier 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?