AccueilEconomieLe géant européen du bio revoit sa logistique à Saint-Quentin-Fallavier

Le géant européen du bio revoit sa logistique à Saint-Quentin-Fallavier

Basé à Saint-Genis-Laval, le groupe Ecotone (Bjorg, Bonneterre...) a demandé au spécialiste de la logistique Rhenus de travailler à l'amélioration de sa logistique depuis Saint-Quentin-Fallavier.
Le géant européen du bio revoit sa logistique à Saint-Quentin-Fallavier
© Rhenus Logistics - Vingt et un chariots autonomes collaboratifs viennent d’être déployés chez Rhenus à Saint-Quentin Fallavier pour améliorer les opérations de préparation de commandes.

Economie Publié le ,

Vingt et un chariots autonomes collaboratifs viennent d’être déployés chez Rhenus à Saint-Quentin Fallavier pour améliorer les opérations de préparation de commandes. Fournis par Effidence, ils sont dédiés aux activités logistiques de Bjorg et Compagnie, client de longue date de Rhenus sur ce site.

Le géant européen du bio (groupe Ecotone) est désormais basé à Saint-Genis-Laval.

"Dans le cadre des instances d’amélioration continue contractuelles entre Rhenus et son client Bjorg et Compagnie, qui ont renouvelé leur coopération pour six ans au 1er janvier 2021, un travail conjoint pour améliorer les opérations logistiques a conduit à décider la mise en service de chariots autonomes collaboratifs pour la préparation des commandes picking", souligne le groupe Rhenus.

Bjorg et Compagnie, une activité soumise à des fluctuations saisonnières

Ces chariots autonomes collaboratifs permettent aux préparateurs de commande de moins se déplacer dans l’entrepôt, d’augmenter leur temps de travail effectif et de réduire les risques de troubles musculo-squelettiques (TMS).

L’activité logistique de Bjorg et Compagnie connaît en effet une croissance forte et régulière mais subit de nombreuses fluctuations saisonnières. La capacité du prestataire logistique à faire face à ces pics d’activité tout en optimisant l’utilisation de ses ressources humaines est fondamentale.

La période du printemps, un test grandeur nature

C’est ainsi que le recours à l’automatisation et à la robotisation a fait l’objet d’une étude approfondie et a été décidé en partenariat.

"Nous avons hâte de mesurer l’impact de cette nouvelle organisation sur notre réactivité à la demande de nos clients. La période des grandes opérations commerciales du printemps, qui vont bientôt se préparer, sera un test significatif", affirme Jean-Ferréol Ruph, Directeur Supply Chain d’Ecotone France.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 15 janvier 2022

Journal du15 janvier 2022

Journal du 06 janvier 2022

Journal du06 janvier 2022

Journal du 01 janvier 2022

Journal du01 janvier 2022

Journal du 23 décembre 2021

Journal du23 décembre 2021

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?