Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Le Gaulois : les jeans « made in Décines »

le - - Industrie

Le Gaulois : les jeans « made in Décines »
DR - - Jean-Charles Tchakirian lance la marque de jeans Le Gaulois

L'atelier de jeans de la famille Tchakirian a exercé de 1974 à 2004. Contraint de fermer devant la déferlante textile suite à l'ouverture des frontières, il connaît une renaissance en 2019 grâce à une nouvelle technologie. Jean-Charles Tchakirian propose une gamme de quatre jeans en lin, fabriqués en France, à la marque Le Gaulois.

Les machines à coudre pour monter les jeans sont restées intactes. L'atelier de Décines a conservé sa capacité de production de 10 000 jeans par mois. Un rythme qui pourrait être atteint au regard de l'engouement qu'a suscité le projet de Jean-Charles Tchakirian sur la plateforme de crowdfunding Ulule. « 100 jeans en précommande me permettaient de payer la moitié du tissu. 300 jeans finançaient l'ensemble du tissu nécessaire au lancement de la gamme. » Une quinzaine de jours avant la fin de la campagne Ulule, en juillet 2019, près de 750 jeans sont précommandés. Le jeans Le Gaulois est fabriqué en lin, « avec la technique d'un jeaner, c'est-à-dire un double fil en lin pour lui assurer une belle résistance », commente Jean-Charles Tchakirian. Il s'approvisionne en lin en Normandie. Le tissage et l'ennoblissement sont effectués à Charlieu ; les teintures à Tarare ; la coupe, l'assemblage et les expéditions à Décines. « C'est un jeans 100 % français et écoresponsable puisque le lin utilise beaucoup moins d'eau que le coton, par exemple. De plus, la France est le premier producteur mondial de lin, une matière expédiée en Asie pour fabriquer des textiles importés… Le Gaulois fait le choix de l'économie, de l'écologie et du bon sens. »

Après sa campagne Ulule et la livraison à l'automne de ces précommandes, Le Gaulois commercialisera ses quatre modèles (deux pour homme et deux pour femme) via son site web propre BtoC et ouvrira probablement, courant 2020, une boutique d'usine, à proximité de son atelier de Décines. Trois couturières devraient être embauchées d'ici fin 2019. Jean-Charles Tchakirian escompte un chiffre d'affaires de 450 000 € en 2020. D'autres perspectives s'ouvrent au Gaulois : la fabrication de jeans en chanvre, une filière en pleine croissance en France. Le dirigeant souhaite rester sur ce qu'il maitrise parfaitement : la fabrication de jeans. Un marché qui ne connaît pas la crise : les français achètent 80 millions de jeans par an.




Stéphanie POLETTE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer