Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Le futur de la logistique urbaine se dessine au port Edouard-Herriot

le - - Collectivités

Le futur de la logistique urbaine se dessine au port Edouard-Herriot
Photo JD - David Kimelfeld et Gérard Collomb réunis pour la pose de la première pierre de l'hôtel de logistique urbaine

Avec la pose de la première pierre du futur hôtel de logistique urbaine, le port Edouard-Herriot s'adapte aux nouveaux défis du transport de marchandises en cœur de ville.

Plus de 80 ans après sa création, le port Edouard-Herriot poursuit sa mue. Agrandi et modernisé au fil du temps, il totalise désormais plus de 180 hectares et accueillera bientôt un hôtel de logistique urbaine. Après avoir initié il y a deux ans une réflexion détaillée sur les thématiques concernées par ce nouvel outil, CNR, gestionnaire du site, vient de désigner le groupement d'opérateurs qui sera chargé de construire et exploiter cette infrastructure. Réunissant Lyon Parc Auto, la Banque des Territoires, Poste Immo et le Groupe SERL, ce groupement investira près de 40 M€ dans l'opération.

« Il s'agit d'un projet ambitieux et visionnaire, a souligné Elisabeth Ayrault, Pdg de CNR, mardi 9 juillet à l'occasion de la pose de la première pierre. Dans le modèle économique de logistique urbaine qui se dessine, le fluvial doit prendre toute sa place. » Une analyse reprise à l'unisson par David Kimelfeld, président de la Métropole de Lyon, et Gérard Collomb, maire de Lyon. « Cet outil industriel renforcera l'attractivité de notre territoire », souligne le premier. Tandis que le second estime qu'il s'agit « d'un projet significatif de la façon dont nous voulons construire notre ville. »

Le futur hôtel de logistique Urbaine totalisera 28 300 m2 de surface de plancher, dont 2 000 m2 de tertiaire. Les travaux débuteront au deuxième semestre 2020, pour une livraison annoncée avant la fin de l'année suivante. Auparavant, dans la même logique de montée en puissance du port Edouard-Herriot et de prise en compte des enjeux environnementaux, CNR et les deux partenaires en charge du projet (Engie et McPhy) assureront la mise en service du nouveau quai des énergies. Cette installation proposera six bornes de recharge utilisant trois énergies différentes : hydrogène vert, électricité verte et bio gaz. L'investissement sera de 3,5 M€ et la fin de travaux est attendue pour le début de l'année prochaine.




Jacques DONNAY
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer