AccueilSantéLe four à micro-ondes, sans se brûler !

Le four à micro-ondes, sans se brûler !

Le four à micro-ondes, sans se brûler !

Art de vivreSanté Publié le ,

« Les fours à micro-ondes fonctionnent en émettant des ondes qui exercent leur action chauffante sur tous les matériaux riches en eau, comme les aliments, en imposant un mouvement de rotation extrêmement rapide aux molécules d'eau », explique le site internet de la Commission de Sécurité des Consommateurs (CSC). Il en résulte des frictions responsables du dégagement de chaleur. »

Comme le rappelle la Food and Drug Administration (FDA) américaine, « la plupart des accidents domestiques en lien avec ces fours correspondent à des brûlures ». C’est pourquoi il est essentiel d’être particulièrement prudent en la matière. « Utilisez des gants isolants pour sortir les aliments et ne faites jamais chauffer des quantités importantes d’huile (pour les fondues et les fritures par exemple) ou des boissons fortement alcoolisées afin d’éviter un risque d’inflammation spontanée ».

Risque d’éclatement et de retard à l’ébullition

Par ailleurs, « des temps de cuisson trop longs peuvent déclencher des incendies dans la mesure où une quantité importante d’énergie est emmagasinée par l’aliment soumis aux micro-ondes ». Pour réduire le risque d’explosion d’aliments, « percez ceux possédant une « peau » (pommes de terre, saucisses, tomates, etc..) à l’aide d’une fourchette avant de les cuire ». De plus, « ne faites jamais cuire d’œufs avec leur coquille ni d’œuf au plat au four à micro-ondes, ni d’escargots avec leurs coquilles car ils risqueraient d’exploser ».

« Vérifiez la température des aliments eux-mêmes avant de les ingérer », poursuit le CSC. En effet, « la température du contenant peut rester tiède tandis que son contenu est brûlant ». Cette précaution est particulièrement impérative dans le cas du chauffage de biberons ou de petits pots pour bébés. « Agitez le contenu afin d’assurer une répartition homogène de la chaleur, puis testez sa température, par exemple en versant quelques gouttes sur le dos de votre main. »

« Veillez à ne pas vous brûler avec la vapeur qui émane des récipients qui ont été recouverts durant la cuisson au four à micro-ondes », ajoute le CSC. « Même lorsque le contenant paraît tiède au toucher, attendez plusieurs secondes après l’arrêt du four avant d’ouvrir l’appareil pour en retirer des liquides chauffés ». En effet, « un phénomène de retard à l’ébullition peut se produire : dans ce cas, la température d’ébullition est atteinte après l’arrêt du four, et ce, sans que les bulles de vapeur typiques n’apparaissent. La moindre vibration suffit alors à provoquer un débordement du récipient avec risque de projection violente de liquide brûlant. »

Douce poire


Conférence, comice ou encore williams, la poire se décline en une dizaine de variétés qui se répartissent entre l’été et la saison d’automne-hiver. Avec à peine plus de 50 kcal pour 100 g, elle est peu calorique. En revanche, elle est très généreuse en vitamines (B9, C et E), en minéraux (calcium, magnésium et potassium), et surtout en fibres. Pour en bénéficier au maximum, consommez-la entière, crue avec la peau.

La poire peut bien entendu être consommée tel quel. Mais ce fruit s’adapte parfaitement à des préparations culinaires plus élaborées. Ainsi, vous pourrez la faire cuire à la casserole, 8 minutes suffisent pour la réduire. Dans une casserole ou en cocotte, avec une cuisson douce, il faut compter entre 10 et 20 minutes pour la compoter. Si vous souhaitez conserver son croquant, passez-la 5 à 10 minutes à la poêle. Enfin, au four, faites-la cuire 30 minutes. Elle est délicieuse dans des recettes aussi bien salées que sucrées.

En accompagnement, elle adoucira une viande un peu corsée. Associée à un fromage de brebis et un bon verre de vin rouge, sa douceur simple fera des merveilles. En dessert, vous pouvez l’assaisonner d’herbes aromatiques : verveine,

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?