AccueilCollectivitésLe Département du Rhône augmente ses investissements

Le Département du Rhône augmente ses investissements

Le budget 2018 est marqué par la baisse des dépenses réelles de fonctionnement et la forte hausse de l'enveloppe d'investissements.
Le Département du Rhône augmente ses investissements
DR - Le Département, présidé par Christophe Guilloteau, réunit 221 communes et 447 400 habitants.

Collectivités Publié le ,

« Pour ce budget de mi-mandat, nous maîtrisons nos charges de fonctionnement avec une baisse des dépenses de 1,43 % et nous montons en puissance sur les investissements avec +17 % de dépenses pour les besoins des territoires », résume Christophe Guilloteau, président du Conseil départemental du Rhône. C'est donc un budget primitif 2018 de 783 M€ que les élus ont adopté. Le budget opérationnel s'élève à 561,7 M€, dont 436,3 M€ de dépenses de fonctionnement et 91,7 M€ de dépenses d'investissement, contre 78 M€ en 2017.

Effort sur les collèges

Pour les dépenses d'intervention, le volet Solidarités pèse 56 %, soit 229,5 M€ consacrés à l'autonomie des personnes handicapées et âgées, à l'enfance/famille/santé et à l'insertion/aide au logement. L'autonomie représente à elle seule un budget de 126,4 M€, en hausse de 2,26 %, pour le soutien de 6 000 bénéficiaires. La politique des Collèges fait l'objet d'un effort budgétaire important : 13,2 M€ sont consacrés au fonctionnement et 16,8 M€, soit 6 M€ de plus qu'en 2017, permettent d'investir pour préparer l'avenir. Plusieurs établissements sont en cours de restructuration afin de faire face à l'augmentation des effectifs de collégiens. Les politiques Culture/Tourisme/Vie associative reçoivent 13,6 M€. L'ouverture d'une nouvelle médiathèque départementale et d'une Maison du Rhône à Chaponost coûte 6,5 M€.

Progression de l'autofinancement

Le volet Développement local, doté de 132,6 M€, concerne la voirie, le partenariat territorial, les transports, la sécurité/incendie, et l'économie/agriculture. « Le budget dédié au partenariat territorial, solidaire et durable a été musclé puisque nous l'avons augmenté de 10,4 % pour le porter à 34,6 M€ », souligne Christophe Guilloteau. Les autres postes de dépenses importants sont le financement du SDMIS à hauteur de 21,2 M€, les opérations de grands travaux liés à la mobilité pour 10,4 M€, la production d'une nouvelle offre de 160 logements sociaux pour 8,5 M€. Le soutien au monde agricole et la préservation des terroirs sont également une action phare du Département puisque 2,236 M€ sont alloués au développement agricole et 4,1 M€ au développement durable.

Malgré les nombreuses incertitudes et des équilibres parfois difficiles à trouver, Christophe Guilloteau s'est félicité de la gestion rigoureuse des deniers publics avec notamment une capacité d'autofinancement brut en progression de 22,2 %.

Séverine Renard

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 15 janvier 2022

Journal du15 janvier 2022

Journal du 06 janvier 2022

Journal du06 janvier 2022

Journal du 01 janvier 2022

Journal du01 janvier 2022

Journal du 23 décembre 2021

Journal du23 décembre 2021

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?