AccueilVie juridiqueChiffreLe CREF innove malgré une période tendue !

Le CREF innove malgré une période tendue !

Le CREF innove malgré une période tendue !
© Michel Godet 2019 - Nathalie Clemaron et Jacques Maureau, directrice et président du CREF présentant le nouveau catalogue des formations 2019-2020

Vie juridiqueChiffre Publié le ,

Pour l'heure, le Conseil régional de l'Ordre a décidé de prendre à sa charge une partie significative des frais de formation afin de limiter le prix par stagiaire à 900€ environ. Et le président Maureau d'abonder : «tout cela n'est pas synonyme d'indicateur positif pour les professions réglementées, experts-comptables et commissaires aux comptes ».

Néanmoins, le CREF avec ses 3 M€ de CA, des formations dispensées à 99% sur la région Auvergne-Rhône-Alpes, ses 550 000€ de formation internes dispensées directement dans les cabinets, ses 14 440 journées de formation, gère un catalogue de formations toujours renouvelées dans divers catégories. Citons la transition numérique, le management ou encore les comptes annulés et la révision.

Autre démarche initiée au cours de l'année par le CREF, la création d'un club DRH destiné spécifiquement aux directeurs des ressources humaines des cabinets, particulièrement ceux qui s'en sont donné les moyens en embauchant des responsables RH.

Et Jacques Maureau de conclure dans cette période tendue de la profession: « Le CREF demeure donc à votre écoute, mais aussi à celle de l'évolution de la profession pour être toujours soucieux de répondre à vos attentes ».

Données économiques

Sous l'égide de l'Ordre régional des experts-comptables, les hommes du chiffre ont analysé l'économie d'Auvergne Rhône-Alpes du 1er trimestre 2019 et notent une stabilisation de la croissance et un recul moins prononcé des investissements.

En Auvergne-Rhône-Alpes, l'activité des TPE-PME au 1er trimestre 2019 a augmenté, à nombre de jours comparable, de 2,4 % par rapport au 1er trimestre 2018, hausse inférieure de 0,2 point à la moyenne française (+2,6 %). L'effet de base reste peu favorable (l'activité du 1er trimestre 2018 ayant été très dynamique). La croissance se stabilise dans la région, alors qu'elle s'accélère au niveau national. Habituée au podium depuis plusieurs trimestres, la région chute ainsi à la neuvième d'une place du classement, en termes d'évolution du chiffre d'affaires (CA). La tendance nationale étant à une légère reprise de l'investissement (+0,8 %), la région poursuit sa chute et atteint le 10e rang du classement. En moyenne sur les quatre derniers trimestres, les TPE-PME régionales ont réduit de 2,2 % leur effort d'investissement, résultat similaire à la moyenne française.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?