AccueilVie juridiqueLe Cima lance ses nouvelles formations dédiées à la médiation

Le Cima lance ses nouvelles formations dédiées à la médiation

Le Cima lance ses nouvelles formations dédiées à la médiation

Vie juridique Publié le ,

La médiation fait son chemin au sein des professions du droit et du chiffre, et même au-delà. « Initialement orientée vers les avocats, notaires et experts-comptables, la médiation concerne aussi les huissiers de justice que nous accueillons depuis peu ainsi que d'autres professionnels comme les architectes ou encore des membres de la société civile par exemple, des chefs d'entreprise » explique Françoise Gast, déléguée générale du Cima. En poste depuis 10 ans, cette dernière a vu évoluer la structure initialement dévolue à la promotion judiciaire et conventionnelle de la médiation auprès des entreprises. En tant que centre de formation, le Cima va pouvoir former désormais de nouveaux médiateurs à partir d'avril. Ils sont actuellement 69. Une formation de base de 60 heures sera dispensée dans un premier temps jusqu'en juillet avant la mise en place de modules complémentaires (pour un total de 140 heures) afin d'atteindre les 200 heures nécessaires à l'obtention du titre de médiateur.

Jusqu'alors, les médiateurs étaient plus nombreux que le nombre de dossiers parvenant au Cima. Une tendance qui s'inverserait progressivement selon F. Gast qui précise que certains domaines nécessitent des profils plus spécialisés que ceux concernant des litiges entre voisin, comme le droit de la construction ou celui des successions patrimoniales. Une façon aussi de contrer une concurrence « privée » qui se fait jour.

Présidé par Laurence Junod-Fanget depuis près d'un an, le Cima bénéficie notamment du soutien du Barreau de Lyon, du Conseil régional des experts-comptables Rhône-Alpes des Chambres régionales des notaires et des Huissiers de justice de la Cour d'appel de Lyon ainsi que de la CCI International Auvergne-Rhône-Alpes.

Qui sont les médiateurs du Cima ?

Les 69 médiateurs sont soumis à 20 heures de formation continue /an. Ils sont membres du CIMA, structure elle-même membre de Fédération Française des centres de médiation.

- 29 avocats

- 5 experts comptables

- 6 notaires

- 4 huissiers

- 3 magistrats honoraires

- 6 architectes

- 14 issus de la société civile (chefs d'entreprises, DRH, ingénieurs, assureurs, consultants…)

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?