AccueilEconomieServicesLe Cens réunit la recherche en nutrition-santé à Lyon Sud

Le Cens réunit la recherche en nutrition-santé à Lyon Sud

Le Centre européen nutrition santé emménagera dans un bâtiment flambant neuf de 6 000 m2 début 2018, sur le site du Groupement Hospitalier Lyon Sud à Pierre-Bénite. Le projet vise à réunir sur un même lieu des partenaires publics (laboratoires et université) et privés (industriels) pour collaborer sur la recherche liée aux questions de nutrition et santé. Ce bâtiment s'inscrit dans le cadre du plan Campus.
Le Cens réunit la recherche en nutrition-santé à Lyon Sud
Cabinet d'architecture Emmanuelle Colbloc & Associés - Le bâtiment accueillant Cens et ELI sera opérationnel début 2018 à Pierre-Bénite

EconomieServices Publié le ,

Aujourd’hui éparpillée dans leurs propres unités de recherche, une centaine de chercheurs du pôle d’excellence nutrition-santé en Rhône-Alpes sera réunie à l’horizon 2018 sur un site unique, face à l’entrée principale de l’Hôpital Lyon Sud. Le bâtiment abritera, sur 3 000 m2, les équipes du laboratoire CarMeN (CardioMétabolisme et Nutrition) et celles du CRNH-RA (Centre de recherche en nutrition humaine Rhône-Alpes) qui travaillent déjà en étroite collaboration avec le centre de recherche de l’Institut Paul Bocuse. Le reste du site accueillera l’Institut Européen du Lymphome (ELI).
Créé en 2012, le Centre européen nutrition santé (Cens) vise à regrouper les compétences régionales pour poursuivre les actions en faveur de deux fléaux principaux : l’obésité et la dénutrition/malnutrition. « Depuis 20 ans, les HCL, les universités et les laboratoires de recherche travaillent sur la recherche fondamentale. Cens va plus loin avec la recherche clinique. Réunir l’ensemble des acteurs sur un même lieu permettra d’initier de nouveaux projets collaboratifs », souligne le Pr Martine Laville, présidente de Cens et directrice du CRNH-RA.
Sur trois niveaux, dont deux dédiés au Cens, le site se compose d’un plateau de laboratoires pour les chercheurs, de salles de réunions, de bureaux pour des porteurs de projets, d’une cuisine métabolique, d’un restaurant pour des études d’interventions nutritionnelles, de cinq chambres pour accueillir des patients ainsi que d’une salle d’activité physique pour la recherche appliquée à l’amélioration des modes de vie. Le Dr Hubert Vidal, directeur de recherche à l’Inserm et directeur du laboratoire CarMeN cite deux exemples de projets de recherche qui se poursuivront dans le nouveau bâtiment : « Sur la thématique du surpoids, notre approche innovante consiste à comprendre les mécanismes développés par les tissus adipeux pour se multiplier dans les cas d’obésité grâce à des protocoles de suralimentation contrôlée à la fois chez l’homme et chez l’animal. Habituellement, les recherches vont plutôt dans le sens inverse : on étudie la perte de poids chez le sujet obèse pour transposer le phénomène à l’inverse. Autre axe fort la dénutrition avec des études portant sur la perte de masse musculaire chez les patients hospitalisés et les conséquences sur leur survie. »
Cinq partenaires privés sont associés à Cens : la Fondation Bullukian, l’Institut Mérieux, Roquette Frères, Groupe Seb et Nutrisens. L’Université Claude Bernard Lyon 1 est maître d’ouvrage et propriétaire du bâtiment dont le montant des travaux est estimé à 15 M€. La Région Rhône-Alpes finance 3 M€ pour l’ELI et 3 M€ pour Cens, l’ex-Département a accordé une enveloppe de 3 M€ pour Cens, la Métropole finance 3 M€ pour Cens et l’Institut Européen du Lymphome a réalisé un prêt bancaire de 3 M€. Le coût de fonctionnement du bâtiment n’a pas encore été évalué par les partenaires publics. Les travaux démarreront en septembre 2016.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?