AccueilCollectivitésLe cancéropôle Lyon Auvergne Rhône-Alpes alerte sur la baisse des dépistages

Le cancéropôle Lyon Auvergne Rhône-Alpes alerte sur la baisse des dépistages

Selon le Clara, la crise du Covid-19 va générer des impacts importants sur la prise en charge des cancers, avec des conséquences à long terme.
Le cancéropôle Lyon Auvergne Rhône-Alpes alerte sur la baisse des dépistages
ML Luca

Collectivités Publié le ,

Depuis Lyon, le forum de la recherche en cancérologie se tenait en format virtuel du 29 mars au 2 avril 2021. Son organisateur, le cancéropôle Clara, interpelle sur les incidences de la crise sanitaire de la Covid-19 tant sur le volet prévention, dépistage, traitement que recherche. «

"L'INCa affirme, qu'entre mars et avril 2020, la prise en charge des cancers a baissé de 20 % et que la chirurgie d'exérèse diminuait de 16 % pour les cancers du sein. Il n'y aura pas de rattrapage et les impacts à long terme sont importants", insiste Pierre Saintigny, président du comité de pilotage scientifique du Clara, chercheur au centre de recherche en cancérologie de Lyon et oncologue médical au Centre Léon Bérard.

© DR / Pierre Saintigny, président du comité de pilotage scientifique du Clara

Les activités du Clara impactées

Une part des moyens humains et financiers étant mise sur la Covid-19, les activités du Clara ont elles aussi été impactées. "Nous avons tenu à maintenir les financements des programmes de recherche mais la communauté scientifique craint pour l'avenir."

Le cancéropôle s'est alors réorganisé "pour flécher les dépenses d'animations que nous n'avons pas pu faire vers des programmes de recherche", selon Pierre Hainaut, président du directoire du Clara. Sur 3 M€ de budget annuel du Clara, 2,3 M€ financent des programmes de recherche et d'innovation.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?