Fermer la publicité
Toute l'info éco, juridique, collectivités... à Lyon et dans la région / Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département

Le bonheur Suprême !

Publié le - - Gastronomie / Vins

Le bonheur  Suprême !
Photo : Michel GODET - Grégory et Yun Stawowy

.

Parler du Suprême, ce n’est surtout pas faire fi de ses anciens propriétaires, Paule et Philippe Zagonel au Saint-Florent. Aujourd’hui, Grégory et Yun Stawowy sont au piano dans un décor « relifté », sous le double signe de la clarté et d’une sobre « zenitude », rehaussé par deux immenses photographies de fières volailles de Bresse aux pattes bleues, en appellation.

Avec Grégory et Yun, c’est bien d’une cuisine à quatre mains dont il s’agit où rigueur, précision, organisation bien huilée et compétence sont les maîtres mots. On le comprend d’autant plus facilement lorsque l’on décrypte leur parcours. A 36 ans, Grégory peut s’enorgueillir d‘avoir travaillé plusieurs années avec Alain Ducasse (Paris, Monaco…), Pierre Gagnaire (Londres) et durant 7 ans avec le chef Daniel Boulud. C’est chez lui qu’il rencontre la charmante Yun, d’origine coréenne. Deux parcours sous le signe de l’aventure et des voyages gourmands qui ont ouvert leur cuisine sur le monde des saveurs.

Au Suprême, la règle est bien de faire plaisir à la clientèle avec des produits d’une qualité irréprochable, à la cuisson précise et l’assaisonnement juste. Ajoutez à cela une ambiance conviviale, un service précis sans être guindé, une cuisine ouverte, et vous aurez tous les ingrédients pour d’agréable agapes.

A midi, le  plat du jour (gastronomique) est à 15 ! Il est renouvelé chaque jour. Les aiguillettes de volailles sont accompagnées de salsifis rôtis et céleris. Sobriété et modernité dans une présentation non ostentatoire et surtout une explosion de saveurs. Itou pour l’agneau pascal rôti, caponata et côtes de romaine. Les différentes mâches de l’agneau ajoutant au bonheur gourmand, sans oublier une remarquable réduction du jus maison et la très belle carte des vins qui va avec.

Bien entendu, tout est maison au Suprême et les desserts ne démentiront pas un travail d’une grande qualité, pour ne parler que de la délicate soupe d’agrumes parfumée, sa crème de Yuzu et zestes confits. Fermez les yeux, le bonheur est dans votre palais. La tarte à la crème pralinée, chiboust vanille et galette de müesli jouant dans la même catégorie, celle d’une maison gastronomique qui fera bientôt parler d’elle dans les guides, pour un bonheur Suprême !

 

Le Suprême

106, cours Gambetta - Lyon 7e

Tél. 04 78 72 32 68

Menu du soir : 42 € pour 5 plats

Fermé dimanche et lundi






Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Toute l'info éco, juridique, collectivités... à Lyon et dans la région / Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer