Le billet

.

EconomieBillet Publié le ,

Parole, parole…

Le monde de la finance a vécu une semaine historique avec le franchissement sans précédent du seuil des 20 000 points du plus vieil indice boursier au monde créé en 1884 par : le Dow Jones. Il est clairement établi que les promesses de Donald Trump ont donné des ailes à Wall Street, rassérénée par les espoirs d’une déréglementation et d’une hausse des taux annoncées…
Les paroles –autant que les tweets- du nouveau président américain font leurs effets c’est certain. Reste à déterminer s’ils seront néfastes ou bénéfiques. Sur ce point, les spécialistes les plus chevronnés se déchirent entre un programme économique illusoire et un remède à la stagnation séculaire des marchés… Beaucoup de bruit pour rien ? Méditons ces quelques paroles chantées par Dalida en 1972 : « Mon seul tourment et mon unique espérance. Rien ne t'arrête quand tu commences. Si tu savais comme j'ai envie d'un peu de silence »

Julien Thibert

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 24 septembre 2022

Journal du24 septembre 2022

Journal du 17 septembre 2022

Journal du17 septembre 2022

Journal du 10 septembre 2022

Journal du10 septembre 2022

Journal du 03 septembre 2022

Journal du03 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?