le billet

Bercy beaucoup

ActualitéEditos-Billets Publié le ,

Bercy se frotte les mains. Ses services ploient sous les demandes de régularisation fiscale. 2,45 Md€ recouvrés en 2015. Sans doute plus encore cette année. Sans compter le coup de pouce donné par l’Assemblée nationale qui, fin mai, a dit non à l’encadrement de la rémunération des patrons. Pourquoi limiter les gros salaires ? Que les deux Carlos continuent à bomber le torse pour savoir celui qui aura la fiche de paie la plus grosse. Car à ce niveau de rémunération, on se demande bien quand ils trouveront le temps de dépenser leur argent. En revanche cette bataille d’ego fait les affaires de Bercy. Au lieu de se battre pour encadrer les salaires, le gouvernement devrait plutôt laisser faire et récupérer, via les tranches supérieures de l’impôt sur le revenu, les sommes qu’il juge immorales. A condition, bien sûr, que ces sommes ne prennent la poudre d’escampette fiscale.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?