AccueilVie juridiqueLe beau parcours des diplômés de l'IDEA

Le beau parcours des diplômés de l'IDEA

L'Institut de droit et d'économie des affaires (IDEA) a remis les diplômes aux auditeurs de formation continue des masters 2 professionnels Droit des affaires et fiscalité et Droit du travail et relations sociales, et du Diplôme de juriste conseil d'entreprise (DJCE).
Le beau parcours des diplômés de l'IDEA
Céline VAUTEY

Vie juridique Publié le ,

Un peu d’émotion, beaucoup de complicité et une immense satisfaction ont plané dans l’amphithéâtre Doucet-Bon de l’université Jean-Moulin Lyon 3, lors de la cérémonie de remise des diplômes qui avait lieu le 19 mai. Tous issus du monde professionnel, des métiers du droit, de l’assurance, de la finance, des ressources humaines ou encore d’autres horizons, les nouveaux diplômés peuvent être fiers de la réussite de leur cursus qu’ils ont accompli avec ténacité et ardeur. « Concilier la vie familiale, la vie professionnelle et suivre cette formation continue est un vrai défi que vous avez su relever. Je vous en félicite ! », s’est exclamé Franck Marmoz, doyen de la faculté de droit et directeur de l’IDEA, soulignant l’excellence, reconnue en France, de l’université Lyon 3 pour sa formation continue.
Âgés de 26 à 55 ans, ces 26 femmes et hommes se sont engagés, au cours de deux ou trois années, à participer à raison de deux jours et demi une fois par mois, à des cours sur des thèmes aussi variés que les procédures civiles et fiscales, les lois d’exécution, les mesures fiscales, la concurrence, la comptabilité, le droit au bail, les baux commerciaux, les sociétés, etc. « Des matières ardues », comme l’a souligné le professeur Frédérique Ferrand, responsable du DJCE en formation continue. Dans ce parcours très sélectif, trois auditeurs ont obtenu leur diplôme. Pour Cécile Prouillet-Leplat, major de cette promotion avec une mention « très bien », cette réussite universitaire lui ouvre les portes de l’école des avocats, alors qu’elle travaillait jusqu’alors dans le secteur des assurances. « Ce fut un investissement personnel. Parfois difficile d’être en décalage avec son entourage. Mais dans une ambiance excellente. » Esprit d’équipe, solidarité, soif de savoir, volonté et capacité de travail ont accompagné ces diplômés qui peuvent ainsi évoluer professionnellement et peut-être aspirer à quelques congés oubliés depuis deux ans.
Jean-Pierre Champin n’a pas attendu de terminer major, avec la mention « très bien » du master 2 Droit des affaires et fiscalité, pour créer son entreprise de conseil juridique et fiscal. « Cette formation m’a ouvert le champ des possibles et donne une crédibilité supplémentaire à mon activité. Certes, cela demande beaucoup de sacrifices. Mais c’est une belle formation, difficile et de qualité, et je l’ai suivie avec beaucoup d’enthousiasme. » A 46 ans, il envisage d’obtenir le diplôme d’avocat par équivalence pour ajouter une nouvelle corde à son arc.


Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?