AccueilDroitLe barreau de Lyon s'oppose à la vidéo-audience

Le barreau de Lyon s'oppose à la vidéo-audience

Le Conseil de l'Ordre du Barreau de Lyon a voté à l'unanimité le 23 janvier le principe d'une grève de l'ensemble des avocats du Barreau de Lyon pour toute vidéo-audience qui se tiendrait à la Cour administrative d'appel de Lyon.

Vie juridiqueDroit Publié le ,

Une décision qui s'oppose à celle annoncée par la présidente de la Cour nationale du droit d'asile (CNDA) de généraliser la vidéo-audience pour les requêtes déposées à partir du 1er janvier 2019 par des demandeurs d'asile résidant dans le ressort du Tribunal administratif de Lyon. « Cette décision n'ayant jamais été portée à la connaissance préalable du barreau de Lyon » explique l'Ordre. Ainsi celui-ci annonce qu'il refuse de transmettre une liste d'avocats susceptibles d'être désignés au titre de l'aide juridictionnelle devant la Cour Nationale du Droit d'Asile. L'Ordre des avocats explique par ailleurs qu'il est soutenu dans cette position par le Conseil National des Barreaux ainsi que par la Conférence des Bâtonniers.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?