AccueilVie juridiqueDroitLe barreau de Lyon fait peau neuve

Le barreau de Lyon fait peau neuve

Le barreau de Lyon fait peau neuve
© Michel Godet

Vie juridiqueDroit Publié le ,

Une nouvelle et magnifique implantation dans l'histoire lyonnaise due à un architecte Catalan sur la base des anciennes archives départementales, après le quai Romain-Rolland, la rue Saint-Jean, la rue de Bonnel et désormais la rue Créqui, à côté de l'Ecole des avocats (EDARA) et la Carpa, sa caisse régionale. Cette entité étant sous l'égide d'une SCI forte de 17 barreaux régionaux et surtout l'aboutissement du travail de 7 bâtonniers successifs.

Pour mémoire, 9 000 consultations gratuites annuelles (5 600 au TGI, 2 600 dans les maisons de justice, 900 en mairies…) sont assurées par quelques uns des 3 466 avocats lyonnais qui assurent par ailleurs les permanences pour près de 6 000 gardes à vue, sur 11 000 qui sont annuellement recensées à Lyon !

Et le bâtonnier d'égrener les réalisations du barreau, pour ne citer que l'un des derniers, à savoir la création d'un bus du droit, voire celle d'un fond de dotation, ou encore d'un incubateur.

Et puis, Me André Soulier, doyen du barreau lyonnais (il a prêté serment en 1959), passionné de politique auprès de Raymond Barre, ami de la famille Mitterand, parlementaire et élu a décrypté sa vie d'avocat passionné et militant «au cœur de ce grand barreau», note-t-il.

Est ensuite intervenu Bernard Bolze, créateur en 1990 de l'observatoire international des prisons (OIP), puis de l'association Prison Insider qui s'intéresse au sort de personnes détenues, à savoir plus de 10 millions dans le monde, ainsi que la vulgarisation de leurs conditions de détention, tout en faisant la promotion à l ‘endroit des personnes privées de liberté de leurs droits et de leur dignité. Un cheminement ponctué par l'histoire des prisons lyonnaises, leurs vicissitudes comme leurs moments forts.

Un congrès du CNB à Lyon ?

En fin de cette inauguration, Me Hamel a confirmé que le barreau de Lyon dont il est le bâtonnier allait candidater pour l'organisation en 2020 de la convention quadriennale du CNB. Une convention qui pourrait regrouper alors 5 000 à 6 000 avocats et donc être également un moment phare dans la vie de la cité lyonnaise. Pour mémoire, la première convention s'était déjà tenue à Lyon en 1999. Dans l‘esprit d'une candidature à l'organisation de Jeux Olympiques, le barreau finit de préparer un dossier prometteur qui «tient la route», qui a le soutien de partenaires comme de collectivités et qui sera prochainement défendu à Paris devant les instances décisionnaires de la profession par l'ensemble du conseil de l'ordre du barreau de Lyon.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?