AccueilCultureSpectacle vivantLe Ballet de l’Opéra de Lyon danse la jeune garde

Le Ballet de l’Opéra de Lyon danse la jeune garde

Cette soirée de création réunit trois chorégraphes très différents à l'Opéra de Lyon. Ils ont néanmoins en commun une recherche pointue du mouvement comme vecteur de sens intrinsèque.
Le Ballet de l’Opéra de Lyon danse la jeune garde
Marc Domage - Two Times Seven, chorégraphie de Russell Maliphant

CultureSpectacle vivant Publié le ,

A l'Opéra de Lyon, la pièce de Pierre Pontvianne - programmée de longue date (elle a fait les frais de la crise sanitaire) - BEASTS promet de s’inscrire dans la suite de sa recherche autour des mots et du geste. En effet, ce chorégraphe ligérien, installé dans sa ville natale depuis la création de sa compagnie en 2004, creuse un sillon singulier au fil des pièces, tissant un lien subtil entre écriture chorégraphique et musique des mots.

Tandis que Yuval Pick, l’actuel directeur du CCNR (Centre chorégraphique national de Rillieux-la-Pape), cherche, lui, l’intime dans le geste dansé. A cette fin il a inventé une "méthode" qu’il a baptisée "Pratice" qui produit un certain état de corps, fluide et presque élastique, organique et charnel.

A l’instar de l’univers de Russell Maliphant (pour lequel a d’ailleurs dansé il y a longtemps Yuval Pick), que le public amateur du Ballet de Lyon connaît bien, tout en lignes et spirales, en élans et rebonds, qui présente ici Two Times Seven, un septet, déclinaison d’une oeuvre plus ancienne Two Times Three où la lumière sculpte les corps et les transforme. A voir au Toboggan de Décines.

Du 2 au 5 mars, www.opera-lyon.com
Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?