AccueilActualitéLe 99e Régiment d'Infanterie renait de ses cendres

Le 99e Régiment d'Infanterie renait de ses cendres

.
Le 99e Régiment d'Infanterie renait de ses cendres
© Michel Godet 2019

Actualité Publié le ,

Dissout en 1997, le célèbre et emblématique 99e Régiment d'Infanterie, situé alors à Sathonay-Camp, renait de ses cendres au Parc Blandan (Lyon 7e). Représentant le CEMAT (Chef d'état major des armées), le général de corps d'armée Philippe Loiacono, gouverneur militaire de Lyon, vient de redonner symboliquement une seconde vie à ce régiment en confiant son drapeau au groupement de recrutement et de sélection de Lyon (GRS).

Une transmission qui ne rend pas pour autant le « 9-9 » à nouveau militairement opérationnel, mais qui symbolise ses valeurs fortes et met en exergue sa devise : « Ne pas subir ».

C'est le 1er avril 1757 qu'est créé ce régiment, en Allemagne à Zweibrüchken (Palatinat), d'où son surnom de Royal-Deux-Ponts jusqu'à la Révolution.

Il est transféré à Lyon en 1865 et participera à de nombreuses batailles dans le monde entier, avec son drapeau auréolé en 1863 de la croix de la Légion d'honneur.

Le GRS Sud-Est est l'une des 5 structures régionales en charge du recrutement dans l'Hexagone, forte de 20 centres (CIRFA) où quelque 3 500 jeunes viennent rejoindre les rangs de l'Armée de terre chaque année.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?