AccueilActualitéLa Ville de Lyon veut réhabiliter le patrimoine emblématique à l'abandon

La Ville de Lyon veut réhabiliter le patrimoine emblématique à l'abandon

La Ville de Lyon souhaite lancer plusieurs grands projets de réhabilitation du patrimoine vacant durant l'année 2022. Un petit tour d'horizon des lieux qui vont bénéficier de cette reconversion.
La Ville de Lyon veut réhabiliter le patrimoine emblématique à l'abandon
Alexandre Bonnet - En conférence de presse hier matin, la Mairie fait découvrir ces grands projets.

Actualité Publié le ,

La Ville de Lyon lançait officiellement mercredi 6 avril son programme de reconversion du patrimoine vacant. Un projet ambitieux puisque la municipalité s’attaque à plus de 60 000 mètres carrés de patrimoine laissé à l’abandon.

"Nous devons remettre en service notre patrimoine vacant, surtout durant cette crise immobilière." Grégory Doucet, maire de Lyon à été clair hier matin. La pression foncière sur la métropole est de plus en plus conséquente, il est donc important pour la ville de restaurer les espaces laissés a l'abandon.

La première étape de ce grand projet sera la réhabilitation du chalet du Parc, lieu où s'est d’ailleurs tenue la conférence de presse. La restauration du bâtiment devrait se dérouler durant les prochains mois.

Le chalet enfin réaménagé

Cinq lieux en phase de reconversion en 2022

"Certains de ces bâtiments ont des valeurs emblématiques pour les Lyonnais" souligne Gregory Doucet. Au-delà de l’utilité de redonner vie à ces lieux pendant cette période de crise immobilière, la municipalité tient à rouvrir des espaces qui ont souvent une grande valeur sentimentale pour les Lyonnais et Lyonnaises. A l’image du musée Guimet, Lyon 6e, qui sera rouvert temporairement pour la biennale d’art contemporain de septembre à décembre 2022.

D’autres projets de réhabilitation vont voir le jour dans le courant de l’année. La tour du CIRC (centre international de recherche sur le cancer) situé dans le 8e arrondissement va bénéficier d’un appel à projet à audience internationale d’ici la fin du mois d’avril. Le site Neyret ex-école nationale des Beaux-Arts dans le 1er arrondissement et la galerie des Terreaux font également partie des sites étudiés en 2022.

Des projets qui ont un coût, puisque la Ville estime déjà à 4,3 M€ la restauration du chalet du Parc et à 40 M€ la reconversion de la tour du CIRC. Elle insiste d’ailleurs sur la valeur commerciale que devront avoir ces lieux afin de rentabiliser ces investissements conséquents.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?