AccueilActualitéLa ville de Bron teste le tout premier radar antibruit de France

La ville de Bron teste le tout premier radar antibruit de France

Encore en face de test, le premier radar antibruit a été installé hier sur la commune de Bron. Grâce à cette nouvelle installation, les habitants devraient enfin pouvoir retrouver le calme sonore.
La ville de Bron teste le tout premier radar antibruit de France
Baptiste Chuzeville - La ville de Bron a lancé hier son premier test de radar anti-bruit

Actualité Publié le ,

Déjà en fonction dans plusieurs grandes villes du monde comme à Londres ou Singapour, un radar sonore a été installé ce jeudi dans la banlieue lyonnaise, à Bron, précisément à l’angle de l’avenue Camille-Rousset et de la rue Ampère. Cette innovation, longtemps attendue ici, a pour objectif de réduire les nuisances sonores.

Le fonctionnement est assez simple : dès lors qu'un quelconque véhicule dépassera un certain seuil de décibels, ce dernier se fera flasher et recevra une contravention.

Pour Jérémie Bréaud, le maire de Bron, ce test est l'occasion de voir si l'innovation fonctionne, avant d'envisager ensuite la généraliser. Selon l'élu LR, "le radar ne va pas changer fondamentalement la vie des gens, mais si ça permet de réduire la pollution sonore, c'est un plus".

Il a ensuite rappelé que depuis le début du mandat, "la commune s'est engagée à réduire les incivilités, les rodéos ainsi que les pétards".

Un radar antibruit... intelligent

Alors que cet outil a déjà été testé dans plusieurs métropoles mondiales, le radar de Bron possède quelques particularités. En effet, ce dernier est le tout premier du genre avec une cinquantaine de micros installés sur la barre. Le bruit produit sera ainsi suivi à la trace et il sera plus facile d'identifier la direction du véhicule. Des caméras 3D ont également été installées.

Quand on parle de radar, difficile de ne pas aborder le sujet des contraventions. Pour l'instant l'innovation étant toujours en test, il n'existe pas encore d'amende. Selon la mairie de Bron, les premières contraventions devraient arriver d'ici la fin de l'année 2022.

Bron doit fixer le seuil de décibels autorisé

La ville doit fixer des limites à ne pas dépasser. En moyenne, une voiture produit un son entre 65 et 75 décibels. L'objectif est de fixer la limite à environ 85 décibels, c'est-à-dire le bruit d'un long klaxon ou d'une voiture en surrégime.

Ce nouveau radar antibruit possède toutefois un défaut. En effet, lorsque les conditions météo influeront sur le son, il ne sera pas possible d'utiliser le radar. Les données récoltées ne seront pas fiables si le vent est trop puissant ou si une pluie forte vient s'ajouter aux décibels produits par les voitures.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?