AccueilEconomieLa Tannerie Végétale a trouvé la recette de son alternative au cuir

La Tannerie Végétale a trouvé la recette de son alternative au cuir

La deeptech La Tannerie Végétale a installé une ligne pilote au Bel Air Camp à Villeurbanne pour fabriquer son nouveau matériau 100 % végétal. La commercialisation de cette alternative au cuir et au simili sera lancée en fin d'année.
Un trinôme féminin, composé de Julie Capsalas, directrice innovation et industrialisation, Fanny Deléage, présidente-fondatrice, et Eva Raynaud, directrice commerciale et marketing, dirige l'entreprise La Tannerie Végétale.
© DR - Un trinôme féminin, composé de Julie Capsalas, directrice innovation et industrialisation, Fanny Deléage, présidente-fondatrice, et Eva Raynaud, directrice commerciale et marketing, dirige l'entreprise La Tannerie Végétale.

Economie Publié le ,

La bonne recette a été trouvée après quatre années de R&D et 450 formules testées. Le matériau biosourcé mis au point par La Tannerie Végétale, baptisé PHyli, est un mélange de protéines végétales, de tanins et d'additifs naturels.

Cette alternative au cuir et au simili pourrait bien marquer une petite révolution dans le milieu de la mode. "Pour opérer leur transition environnementale et réduire leur empreinte carbone, les maisons de luxe cherchent de nouvelles matières", confirme Fanny Deléage, docteure en science et chimie des matériaux qui a fondé La Tannerie Végétale en 2019 avec le chercheur à l'université de Saint-Etienne Yvan Chalamet.

Aujourd'hui, la deeptech, installée sur 160 m2 depuis septembre dernier au Bel Air Camp à Villeurbanne, cible clairement le marché du luxe pour faire décoller son innovation.

La commercialisation de l'alternative au cuir de La Tannerie Végétale prévue fin 2023

"Notre ligne de fabrication pilote permet de produire des rouleaux de 15 cm de large avec une capacité de 5 000 m2 par an. Nos partenaires industriels testent notre matériau pour la fabrication de bracelets de montre, de ceintures, de petite maroquinerie… Aujourd'hui, notre matériau remplit parfaitement le cahier des charges en termes de résistance aux frottements, aux déchirures, aux plis, aux UV, à l'humidité… et offre une durabilité conforme aux attentes. En fin d'année, nous lancerons la commercialisation de PHyli", détaille Fanny Deléage.

Pour réaliser ses investissements de production et de propriété intellectuelle, La Tannerie Végétale a bouclé une levée de fonds de 500 000 euros auprès de Vertech Finance, une société lyonnaise d'investissement spécialisée dans les secteurs greentech et deeptech, et de plusieurs business angels issus de l'industrie.

"Cet argent financera l'achat de matières premières, les salaires des cinq collaborateurs, le recrutement d'un conducteur de ligne et l'extension de notre brevet qui ne couvre aujourd'hui que l'Union européenne", fait savoir la présidente.

Avec Maison Peaux Neuves à Lyon, le raisin comme alternative au cuir

La Tannerie Végétale : une ligne de production semi-industrielle début 2025

Cette levée de fonds devrait activer des leviers financiers supplémentaires à hauteur de 600 000 euros dans les mois à venir afin de préparer les prochaines étapes de développement.

Début 2025, une ligne de production semi-industrielle permettra de fabriquer des rouleaux de 60 cm de large et d’ouvrir ainsi de nouveaux marchés comme la maroquinerie, la chaussure, le petit mobilier, le design d’intérieur…

A plus long terme, l'objectif sera de proposer des laizes de 150 cm afin d'élargir encore les marchés ciblés, notamment à l'ameublement et l'automobile.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 avril 2023

Journal du01 avril 2023

Journal du 25 mars 2023

Journal du25 mars 2023

Journal du 18 mars 2023

Journal du18 mars 2023

Journal du 11 mars 2023

Journal du11 mars 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?