AccueilEconomieServicesLa start-up lyonnaise Azeoo digitalise le coaching sportif

La start-up lyonnaise Azeoo digitalise le coaching sportif

Sur le marché des applications sport et bien-être, la start-up lyonnaise Azeoo a choisi le créneau du BtoB. Entreprises, professionnels et marques de sport et du bien-être souscrivent à un abonnement et engagent ainsi leur communauté. Explications.
La start-up lyonnaise Azeoo digitalise le coaching sportif
Azeoo - Les quatre fondateurs d'Azeoo

EconomieServices Publié le ,

Après quatre ans de développement, la start-up lyonnaise Azeoo a lancé, fin 2020, son logiciel de coaching sport et bien-être. Une solution Saas qui permet de combiner application mobile (pour l’utilisateur) et interface web (pour la gestion), compatible avec Androïd et IOS. L’utilisateur a ainsi accès à différents contenus : programmes sportifs, nutrition, cours en vidéo, challenges…

Mais les clients d’Azeoo, ce ne sont pas les utilisateurs finaux. Ce sont les marques de sport, les coaches sportifs, les hôtels pourvus d’une salle de sport ou encore les entreprises qui s’occupent du bien-être de leurs salariés, comme certaines grosses structures du CAC 40.

Azeoo pour engager une communauté autour du coaching sportif

"L’application permet d’engager leur communauté autour du coaching sportif, de la nutrition et de la gamification", explique Anthony Saura, directeur des opérations et l’un des quatre associés. Azeoo compte aujourd’hui 400 clients, et espère bien dépasser la barre des 500 d’ici la fin de l’année.

Le client peut opter pour la version standard du logiciel (licence à 19 euros par mois), ou bien la personnaliser (jusqu’à 500 euros par mois). "On peut par exemple ajouter un chat, un badge spécifique, etc. C’est une offre à tiroirs", précise Anthony Saura.

L’avantage de ce système ? "S’affranchir des coûts de développement et de maintenance", assure-t-il. Une sorte de leasing d’application, en somme. Si l’entreprise opte pour une version personnalisée de l’application, "nous sommes capables de la développer sous 30 jours", affirme-t-il.

Aujourd’hui, Azeo compte 22 collaborateurs et trois implantations : Villeurbanne, où travaille la majeure partie des équipes, Montpellier, berceau des développeurs, et Barcelone. Si le dirigeant ne souhaite pas communiquer sur le chiffre d’affaires de la structure, l’objectif est de le doubler d’ici la fin de l’année, de réaliser une levée de fonds et de s’internationaliser.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 25 juin 2022

Journal du25 juin 2022

Journal du 18 juin 2022

Journal du18 juin 2022

Journal du 11 juin 2022

Journal du11 juin 2022

Journal du 04 juin 2022

Journal du04 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?