AccueilCollectivitésLa rue Garibaldi (Lyon 3e) poursuit sa mue

La rue Garibaldi (Lyon 3e) poursuit sa mue

A quelques jours de l'inauguration de la Tour Incity, programmée pour le 11 mai, Gérard Collomb a profité d'une visite dans la plus haute tour de la capitale des Gaules pour évoquer le renouveau du quartier Part-Dieu. Avec, en guise de symbole, le réaménagement de la rue Garibaldi.
La rue Garibaldi (Lyon 3e) poursuit sa mue
D.R.

Collectivités Publié le ,

Avec ses presque 4 kilomètres de long, qui traversent 3 arrondissements et relient le parc de la Tête-d’Or au parc Sergent-Blandan, la rue Garibaldi tient une place particulière dans le projet Part-Dieu, chère à Gérard Collomb. « Sa transformation est un élément structurant et clé du projet urbain que nous menons dans ce quartier », affirme à ce propos le maire de Lyon. Imaginé comme une véritable autoroute urbaine à la fin des années 60, cet axe fondamental pour les déplacements nord-sud dans la ville ne répond plus aux exigences actuelles d’aménagement et de qualité de vie.
Chantier au long cours, la requalification de la rue Garibaldi a été programmée en trois tranches, et la deuxième phase de travaux, courant sur 500 mètres, sera lancée dans quelques mois. Une fois les interventions sur les réseaux achevées (elles sont prévues de mai à septembre), le comblement de la trémie qui occupe l’essentiel de la section concernée débutera. « Nous pourrons alors aménager le ruban central », précise Gérard Collomb. Une fois cette nouvelle étape franchie, entre octobre 2016 et juillet 2017, les espaces latéraux seront traités.
« L’objectif n’est pas de chasser la voiture de cet axe majeur de circulation, mais d’accorder une place privilégiée aux piétons et aux modes de déplacement doux », rappelle Alain Marguerit, l’urbaniste en charge du dossier. Pour atteindre cet objectif, ce dernier a programmé la création d’une promenade piétonne et d’espaces publics, un aménagement cyclable double sens séparé des circulations automobiles et piétonnes, ainsi qu’un site propre transports en commun. « Sur l’ensemble de cette section, 82 arbres supplémentaires seront plantés », ajoute enfin Alain Marguerit, répondant ainsi au souhait de Gérard Collomb qui entend faire de la rue Garibaldi un véritable axe vert.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?