AccueilCollectivitésLa reprise se confirme

La reprise se confirme

L'activité économique de la région Auvergne-Rhône-Alpes poursuit sa progression au premier trimestre 2016, confirmant la tendance observée au dernier trimestre 2015.
La reprise se confirme
Source Insee, taux de chômage localisé - Taux de chomage en Auvergne Rhône-Alpes (données provisoires au 1er trimestre 2016)

Collectivités Publié le ,

Pour la première fois depuis la crise de 2008, le secteur de la construction présente un solde positif d'emploi (+0,1%) au premier trimestre 2016. Un frémissement, certes, mais qui, compilé à d'autres indicateurs, confirme "l'embellie de l'activité économique", selon la dernière note de conjoncture de l'Insee Auvergne-Rhône-Alpes.

La région gagne de nouveaux salariés (+ 0,3 %), essentiellement grace au dynamisme du secteur tertiaire marchand non agricole, modéré par une croissance timide de l'intérim (+ 0,7%) et de légères pertes dans l'industrie (- 0,2 %). Ce sont toujours les départements de Haute-Savoie (+ 0,9 %), de Savoie (+ 0,7 %) et du Rhône (+ 0,6 %) qui connaissent les plus fortes progressions d'emploi ce trimestre, confirmant, une fois de plus, que les gains d'emploi sont plus importants à l'est de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Ces gains d'emploi ont un effet positif sur le taux de chômage régional, qui s'établit à 8,8 % au premier trimestre, mais avec de fortes disparités régionales : il varie de 6,4 % dans l'Ain à 11,2% dans la Drôme. Pour la première fois depuis mai 2011, le nombre de demandeurs d'emploi de Catégorie A (n'exerçant aucune activité professionnelle) diminue en mai 2016. Néanmoins, la durée moyenne d'inscription a augmenté. Elle est passée de 489 jours en mai 2015 à 508 jours un an plus tard.

L'activité des entreprises régionales reste bien orientée malgré un recul modéré des exportations qui s'élèvent à 14 Md€ (-0,3 % sur les 4 derniers trimestres) après 6 trimestres de hausse ininterrompue. Le recul est net dans les exportations de produits pharmaceutiques (- 4,5 %), plus modéré pour les produits chimiques (- 1,2 %) et les matériels de transport (- 1,5 %). C'est en direction des États-Unis que les baisses sont les plus marquées (- 2,4 %). Les exportations affichent une croissance légère dans les équipements mécaniques, le matériel électrique, électronique et informatique (+ 0,3 %).
L'industrie et les services marchands, selon la Banque de France, affichent un climat des affaires plutôt favorable, supérieur à l'indice national et des carnets de commandes satisfaisants.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?