Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

La région veut devenir une référence de la sécurité globale

le - - Collectivités

La région veut devenir une référence de la sécurité globale
Séverine Renard - La Région a participé au financement du Centre régional de sécurité des transports installé en gare de Lyon Part-Dieu.

La Préfecture de Région Auvergne-Rhône-Alpes, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, la Métropole de Lyon, la Ville de Lyon, la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne et Vinci Airports sont partenaires de la création d'un pôle d'excellence européen pour la sécurité globale.

La filière de la sécurité est en pleine évolution. Les nouveaux risques et menaces, le développement des technologies, la montée en puissance des acteurs privés… bouleversent un secteur qui pèse un volume d'activités de 60 Md€ en France et qui emploie un million de personnes. Dans ce contexte, les partenaires institutionnels régionaux ont estimé qu'il y avait une carte à jouer et ont lancé un pôle d'excellence européen pour la sécurité globale. Ses missions : créer un continuum de services de sécurité publique/privée, accompagner la transformation des services de sécurité, développer des technologies, participer à la construction et à l'animation d'un réseau européen des acteurs de la sécurité globale.

« La sécurité est un tout décliné en plusieurs actions. Ce pôle sera un réseau de partage et de bonnes pratiques, mais aussi un catalyseur de projets rassemblant les collectivités, les entreprises, les centres de recherche… », affirme Emmanuelle Dubée, préfète déléguée pour la défense et la sécurité. Alain Juillet, président du projet, rappelle lui l'importance de « décloisonner le monde de la sécurité, de former les agents aux nouveaux outils technologiques ou encore de répondre avec éthique à toutes les problématiques liées à ces transformations ». La réglementation doit, en effet, évoluer afin de permettre la mise en œuvre de solutions innovantes comme la reconnaissance faciale ou d'autoriser l'armement d'agents privés.

Le pôle d'excellence européen pour la sécurité globale proposera donc de la formation professionnelle, de la recherche, du développement et de l'expérimentation de technologies, et de l'animation de la communauté.

Régler la question du lieu... et du budget

Si les partenaires annoncent la création d'un centre d'excellence et d'un réseau d'infrastructures, de compétences et de services, le lieu physique du projet reste encore à définir. La question du budget doit aussi être réglée : pour l'heure, la Région et la Métropole ont chacune octroyé une enveloppe de 2,5 M€. « Nous avons voté une subvention de 130 000 € sur 2019-2020 », ajoute David Kimelfeld. Il reste encore quelques mois pour trouver des fonds car si des premières rencontres s'organisent, le pôle ne devrait être pleinement opérationnel qu'en 2020-2021.




Severine RENARD
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer