AccueilEconomieLa Région va investir 4 Md€ sur cinq ans

La Région va investir 4 Md€ sur cinq ans

Entre symboles et offensive économique, Laurent Wauquiez a dévoilé les premières orientations budgétaires de la Région. Il annonce un plan de relance par l'investissement qui devrait générer « 70 000 emplois ».
La Région va investir 4 Md€ sur cinq ans
© : DR - « Nous avons commandé un audit à EY. S'il devait révéler des fraudes, nous irons jusqu'au bout »

Economie Publié le ,

« Nous allons nettoyer les écuries, arrêter cette culture du gaspillage qui consiste à embaucher et à en faire supporter la charge par l’impôt, plaide Laurent Wauquiez lors de la présentation à la presse des orientations budgétaires de Auvergne-Rhône-Alpes. Nous avons trouvé une situation plus catastrophique que nous l’imaginions. Entre 2005 et 2015, les dépenses (900 M€) ont augmenté plus vite que les recettes (790 M€). Nous sommes en queue de peloton pour l’investissement, juste devant PACA ».
Pour marquer la rupture avec l’ancienne équipe et « restaurer les capacités d’investissement », le nouveau président de la Région annonce une économie de 300 M€ sur l’ensemble de la mandature (1,5 % d’un budget de plus de 18,5 Md€ sur la même période), dont 75 M€ dès cette année, et une réduction de 4 % des dépenses de fonctionnement chaque année. Ces marges financeront prioritairement les infrastructures (l’A45, jugée « vitale » pour la nouvelle équipe, l’autoroute du Chablais, le désenclavement du Cantal...), la couverture internet et la téléphonie mobile, les lycées, la recherche et le secteur agricole. Ce plan d’investissement, évalué à 4 Md€ sur cinq ans, devrait générer la création de 70 00 emplois. » Pour le financer, Laurent Wauquiez s’engage à ne pas toucher à la fiscalité, annonçant même que le coût de la carte grise, plus élevé en Auvergne, sera aligné sur le tarif appliqué en Rhône-Alpes. Mais il ne s’interdit pas d’avoir recours à l’emprunt.
Le programme d’économies porte sur des postes symboliques. Réduction du nombre de voitures de fonction (300 000 € d’économie par an), division par deux des budget affectés aux taxis (170 000 € en 2015) et aux déplacements à l’international (726 000 € juste pour l’ancienne Région Rhône-Alpes). « Nous réduirons de 50 000€ les cérémonies de vœux ». Prudent, Laurent Wauquiez n’a pas annoncé de réduction d’effectifs, préférant d’optimisation notamment en reprenant en charge un certain nombre d’activités, jusqu’à présent externalisées. Et de citer en exemple les expositions organisées au siège de la Région et dont le coût représente quelque 780 000 €. Même prudence sur le volet culturel dont le budget « aura le même traitement que les autres.»
Laurent Wauquiez n’a pas manqué de rappeler les quatre dossiers actuellement sur le bureau de Cour régionale des Comptes, concernant la Villa Gillet le pavillon de Shanghai, Erai et la gestion globale de la Région. « Nous avons commandé un audit à EY. S’il devait révéler des fraudes, nous irons jusqu’au bout ». Mais pour cela, il faudra patienter quatre mois.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?