Fermer la publicité
Toute l'info éco, juridique, collectivités... à Lyon et dans la région / Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département

La Région Auvergne-Rhône-Alpes à l'heure du bilan

Publié le - - Collectivités

La Région Auvergne-Rhône-Alpes à l'heure du bilan
© Région Aura - Laurent Wauquiez n'est pas encore officiellement candidat aux Régionales

La dernière assemblée plénière du conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes sonnait comme un bilan pour l'exécutif à l'aube des élections régionales de juin.

"Une bonne gestion et des finances saines pour faire face à la crise et protéger les habitants". Tel était l'intitulé de la première des délibérations présentée par Laurent Wauquiez et son équipe lors de l'assemblée plénière du conseil régional le 29 avril, pour présenter le compte administratif 2020.

La dernière du genre avant les élections régionales du 20 et 27 juin prochains. Ce qui pourrait aussi ressembler à un bilan, voire un argument de campagne ? Officiellement non puisque l'élu LR ne s'est pas encore déclaré candidat à sa propre succession…

La Région met en tous les cas en avant une réduction de la dette passant de 2,750 Md€ en 2015 à 2,668 Md€ en 2019 et une reconstitution de l'autofinancement de 419 M€ en 2015 à 760 M€ en 2019. "Une marge d'autofinancement qui permet d'investir", explique-ton à la Région.

Durant cette période aussi, la collectivité est passé de 2,1 Md€ à 1,8 Md€ de dépenses de fonctionnement, soit un seuil d'1 milliard d'euros d'économies cumulées sur l'année 2019. Ce dernier compte administratif monte par ailleurs que les impôts n'ont pas augmentés et que la capacité de désendettement est passée de 6,6 à 3,6 années en 2020.

Gel : 15 millions d'euros pour le monde agricole

Face au gel d'avril qui a ruiné les récoltes de certains agriculteurs, la Région Auvergne-Rhône-Alpes a mobilisé une enveloppe de 15 millions d'euros pour financer des mesures d'urgence à destination des arboriculteurs et viticulteurs.

Il s'agit d'une aide forfaitaire à l'hectare, dont les montants seront définis en fonction de la nature des cultures concernées et du niveau de pertes de production constaté, ainsi qu'une aide forfaitaire, liée à la perte de chiffre d'affaire pour les entreprises de mise en marché dépendantes de la production régionale.




Julien THIBERT
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Toute l'info éco, juridique, collectivités... à Lyon et dans la région / Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer