AccueilCollectivitésLa Presqu'île se refait une beauté

La Presqu'île se refait une beauté

La Presqu'île se refait une beauté

Collectivités Publié le ,

Le projet « Cœur Presqu’île », inscrit au plan de mandat de la Métropole et de la Ville de Lyon, annonce la volonté de conforter l’attractivité de ce lieu emblématique classé au Patrimoine mondial de l’Unesco et qui se positionne comme le premier pôle commercial de la région, avec 2 700 commerces. Après les travaux réalisés place Bellecour, place des Jacobins, sur les berges de Saône, à la Confluence et ceux en cours à l’Hôtel-Dieu, une nouvelle étape de travaux s’engage. Ils s’articuleront autour d’une colonne vertébrale partant de la place Chardonnet jusqu’à la place Carnot, en passant par la requalification du centre d’échanges de Perrache. Ce sont ainsi dix espaces publics de la Presqu’île qui sont concernés par cette réhabilitation : place de la Comédie, rue Joseph-Serlin, place des Terreaux, place de la République, rue Victor-Hugo, place Ampère, place Chardonnet, place Tolozan, place Louis-Pradel et rue de la République.
La rue Victor-Hugo fera l’objet d’attentions particulières, puisque depuis 42 ans, ses espaces publics n’ont pas subi de rénovation. Des changements significatifs interviendront au niveau du revêtement de la rue, du mobilier urbain, de l’éclairage nocturne, de l’incitation au ravalement des façades. Lifting également pour la rue de la République, pour améliorer les livraisons et la circulation et lui redonner le lustre que le temps a abîmé. « Ces travaux se feront en bonne intelligence avec les habitants, les commerçants et les usagers de ces espaces », affirme Gérard Collomb qui veut redonner ses lettres de noblesse à la Presqu’île, vitrine centrale de la Métropole.

Renaissance du quartier Grolée

L’ouverture du Hard Rock Café ,en plein centre de Lyon dans un quartier qui semblait chercher sa voie depuis quelques années, annoncerait-elle la fin de cette morosité et le départ d’une nouvelle dynamique commerciale ? Fouziya Bouzerda, adjointe au commerce et au développement économique de la Ville de Lyon, a dévoilé le nom des boutiques qui viendront prochainement redonner vie aux rues Grolée et Carnot. « Début janvier, près de 70 % du quartier sera commercialisé », a-t-elle déclaré.
Après l’accord des propriétaires pour le décloisonnement de grandes surfaces, Uniqlo a confirmé son installation. Bialetti, spécialiste de la cafetière italienne, Be Bike, Courir, Women Secret, Springfield, Comme des garçons et Miliboo, le concepteur de mobilier contemporain semblent prêts à emboîter le pas à la marque japonaise de vêtements.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?