Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

La diplomatie française reçue en Préfecture

le - - Politique

La diplomatie française reçue en Préfecture
© Michel Godet - Caroline Gadou, sous-préfète et directrice de cabinet du Préfet (3e en partant de la gauche) avec les ambassadrices et ambassadeurs de Mongolie, d'Ethiopie, d'Albanie, d'Irak, d'Arménie, du Burkina Faso, de Malaisie, de Corée du Sud, d'Italie et de Suisse

Chaque année, les ambassadeurs de France en poste à l'étranger se retrouvent à Paris lors d'une conférence, un temps fort pour la diplomatie française, qui définit des orientations et priorités nouvellement définies. Pour la première année, le Ministre de l'Europe et des affaires étrangères en charge du tourisme et du commerce extérieur a souhaité qu'une partie de cette réunion annuelle soit décentralisée dans chacune des onze régions. Ainsi, 10 ambassadeurs se sont réunis à Lyon.

La préfecture de région a accueilli le 31 août une dizaine d'ambassadeurs après que ces derniers aient rencontré nombreux d'acteurs économiques, élus, conseillers du commerce extérieur, clusters, consuls en poste à Lyon, sociétés privées ou encore collectivités locales et régionales ; sous le label « Un ambassadeur, un entrepreneur, une région ».

Une immersion qui permet aussi de mieux comprendre et de mieux répondre à la refonte du dispositif d'aide à l'export, mené en collaboration avec les Régions, par l'intermédiaire d'un guichet unique intitulé « plateforme régionale des solutions.

Concrètement c'est à un tour du monde que nous avons eu droit avec la rencontre de ces dix représentants de l'Etat en poste à l'étranger; à la recherche d'une meilleure connaissance de leurs interlocuteurs en région.

Ainsi par exemple en Mongolie, l'ambassadrice a favorisé la rencontre d'acteurs de son pays avec des sociétés comme Desautel pour des véhicules anti-incendie, Poma pour des déplacements par câble à Oulan-Bator ou encore l'ONG Action Mongolie. Quant à l'Ethiopie dont la moitié du pays est situé à plus de 2000 mètres d'altitude, la filière montagne est à son service, au même titre que la filière médicaments, voire la coopération décentralisée avec la ville de Lyon. La Malaisie de son côté est très intéressée par les médicaments homéopathiques et avec Boiron en particulier, comme dans un autre et inattendu domaine : la certification de produits halal.

Coopération institutionnelle, décentralisée, scientifique, culturelle, francophonie, industrie pétrochimique, dimension portuaire, tourisme (gastronomique, thématique, sportif…), politique migratoire (comme avec l'Albanie qui a dépêché quatre policiers francophones en France, dont un à Lyon) sont autant de sujets d'intérêt avec les pays présents lors de ces journées décentralisées.




Michel GODET
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer