AccueilVie juridiqueLa Police de sécurité du quotidien sur le terrain

La Police de sécurité du quotidien sur le terrain

Alors même que vient de se dérouler dans l'Aude un drame immonde, le Gouvernement annonce le lancement de la Police de sécurité du quotidien (PSQ), « afin de construire dans notre pays une société apaisée et rassemblée » note le ministre de l'Intérieur. Et d'insister « parce que le sentiment d'insécurité augmente chez les français ». C'est pour présenter et lancer officiellement la PSQ, que le Préfet de région, Stéphane Bouillon aux côtés du Maire de Lyon, Georges Képénékian et du Procureur de la République Marc Cimamonti avait réuni le 22 mars dernier à la Mairie du 8e arrondissement tous les acteurs de la sécurité, y compris privés.
La Police de sécurité du quotidien sur le terrain
Michel Godet - Réunion de présentation et de lancement de la Police de sécurité du quotidien

Vie juridique Publié le ,

Concrètement c'est la volonté pour les forces de l'ordre, police et gendarmerie, de retrouver le terrain et de se recentrer sur leur cœur de métier qui va être la ligne de conduite de cette expérimentation.

Cette action de « reconquête républicaine » sera ciblée dans un premier temps sur 20 départements et 30 quartiers.

Dans le Rhône, avant Les Minguettes début 2019, ce dispositif sera opérationnel dans le 8e arrondissement, sous peu, pour une « reconquête » qui verra tous les services de sûreté, police judiciaire, police aux frontières, CRS et autres service des douanes dans certains cas, mobilisés avec leur expertise et leurs moyens pour, in fine, lutter contre les économies souterraines.

La police de terrain étant à ce prix pour une reconquête républicaine.

La volonté est à n'en pas douter de recentrer cette police sur son cœur de métier au détriment de la suppression de missions périphériques (garde de la Préfecture, procurations…) et de la réduction des tâches administratives.

Pour ce faire, le 8e sera doté de « 15 à 20 » policiers supplémentaires.

Si le Préfet promet à ce propos « une police sur mesure loin d'une gestion uniformisée travaillant quartier par quartier et secteur par secteur », le Procureur de la République prône quant à lui à la simplification de la procédure pénale.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?