Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

La Place Royale rafraîchie par Claudia Stavisky

le - - Spectacle vivant

La Place Royale rafraîchie par Claudia Stavisky

Claudia Stavisky, directrice du théâtre des Célestins, met en scène une Place Royale de Corneille pleine de fraîcheur avec de jeunes comédiens. A voir jusqu'au 29 mai.

Une heure quarante de Pierre Corneille en alexandrins, il fallait être Claudia Stavisky pour réussir à faire un travail de mise en scène rythmé avec de très jeunes comédiens, pour faire (re)découvrir et aimer au public cette oeuvre de l'auteur du Cid, qui est loin d'être la plus connue et la plus jouée : "J'ai voulu que les alexandrins soient pour eux comme leur langue maternelle" précise la metteuse en scène.

On y retrouvera des accents rohmériens, pour qui aime à se référer au cinéma. Un chassé croisé amour-amitié intemporel, qui montre, comme à toutes les époques, les mêmes affres de la découverte de l'amour et de la sexualité, les difficultés d'aimer, l'épreuve de la trahison, que l'on soit traître ou victime, la douleur du désamour, les jeux dangereux que l'on joue parfois avec les sentiments des autres ...Bref, les jeunes comédiens frais émoulus des cours s'en sortent comme des anciens, glissent quelques facéties, histoire "d'amuser la galerie" et cela fonctionne.

La Place Royale ou l'Amoureux extravagant, comédie en cinq actes, a été écrite par Pierre Corneille en 1634 à l'âge de 28 ans, et créée au Jeu de paume du Marais en 1636. Au XVIIe siècle, la Place Royale à Paris est le nom donné à l'actuelle Place des Vosges.

C'est le cadre choisi par Pierre Corneille pour accueillir les amours d'Alidor, Cléandre, Doraste, Angélique, Lysis et Phylis.

Des amours complexes et ambivalentes, qui amènent un jeune homme à mentir à celle qu'il aime (et de laquelle il est aimé) pour l'abandonner à l'un de ses amis.

Mais la jeune femme se tourne vers un autre, participant sans le savoir à l'emballement d'un chassé-croisé pervers et cruel.

La Place Royale ou l'Amoureux extravagant de Pierre Corneille Mise en scène Claudia Stavisky. Avec Camille Bernon, Julien Lopez, Loïc Mobihan, Bertrand Poncet, Renan Prévot, Roxanne Roux. Jusqu'au 29 mai.

www.theatredescelestins.com




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer