Fermer la publicité
Toute l'info éco, juridique, collectivités... à Lyon et dans la région / Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département

La Part-Dieu devient le plus grand centre urbain de shopping d'Europe continentale

Publié le - - Immobilier-TP-Bâtiment

La Part-Dieu devient le plus grand centre urbain de shopping d'Europe continentale
DR - 7000 m2 de terrasses paysagères vont ouvrir au premier trimestre 2021

Le centre commercial La Part Dieu, créé en 1975, connaît une rénovation-extension de grande ampleur de près de 400 M€ d'investissements. Unibail-Rodamco-Westfield a décidé de frapper fort au cœur de Lyon, avec ce qui va devenir le plus grand centre de shopping de centre-ville de l'Europe continentale. Un projet conçu et démarré bien avant la crise covid. Ouverture progressive au public depuis le 28 novembre, pour une finalisation prévue fin 2021.

La porte et la galerie La Lanterne ont ouvert samedi 28 novembre (©ES)

Une extension, la galerie La Lanterne, 19 000 m2 (40 boutiques), est d'ores et déjà ouverte depuis samedi 28 novembre, et accueille de nouvelles boutiques au fur et à mesure des installations, dans une gamme nettement « premium », avec des marques telles que Dyson, Victoria Secret, Rituals, le Japonais Maje, The Kooples, De Fursac... dont certaines n'étaient pas présentes à Lyon, et d'autres, qui ont déplacé leur implantation au sein du même du centre, pour investir dans un nouveau concept dans cette partie nouvelle .

Des Lyonnais sont présents comme Ecocentric (concept-store beauté bio et naturel) et les torréfacteurs Loutsa associés sur un même corner aux pâtissiers Les Eclaireurs…D'autres marques sont attendues début 2021 : Hollister, Abercrombie & Fitch, Hugo Boss, Nike, L'Osteria, Muji…

L'ambiance est plus feutrée que dans le reste du centre (qui lui-même a été revu), le design et le décor plus sobres, l'acoustique et les éclairages mieux maîtrisés, moins agressifs pour les visiteurs, et les matériaux employés ne se limitent pas au béton-carrelage basiques : du parquet chêne brûlé et de la pierre de Savoie pour les sols, maille tissée (bois, cuir et laiton) pour les plafonds.

La Lanterne ©Studio Robin Issartel

Une nouvelle traversée du quartier

Côté pratique, ouverte sur la ville, la Lanterne offre une grande entrée nouvelle à l'ouest (direction Presqu'Ile, Tour « Crédit Lyonnais » /station tram Part-Dieu-Auditorium) et permet de « trabouler » via le centre commercial, de plain-pied, en évitant, d'ores et déjà aux piétons, de traverser dangereusement sous le centre, le long des voies du tram, afin rejoindre Vivier-Merle et la gare.

De plus, deux nouvelles entrées sont créées en remplacement de l'ancienne entrée principale : une qui pour le côté gare, et l'autre côté Servient (face bibliothèque municipale).

S'ensuivront une ouverture des premières terrasses, espaces végétalisés, et restaurants (25 nouveaux restaurants) au printemps et l'ouverture du cinéma UGC (18 salles) à l'été, sur le rooftop : « Ce projet va ouvrir au grand public des panoramas inédits de Lyon depuis les toits-terrasses, indique le directeur Jean-Philippe Pelou-Daniel .»

Le futur UGC ©Studio Robin Issartel

L'extension et la rénovation permettent à La Part-Dieu d'enrichir son offre shopping, de loisir et de restauration. De 129 000 m², le centre compte désormais 161 000 m² GLA (Gross leasing area / surface commerciale utile), faisant de lui le premier centre de shopping urbain d'Europe continentale (Westfield Londres est plus grand, il appartient aussi au groupe Unibail-Rodamco-Westfield). A noter que La Part-Dieu totalisait, déjà en 1975, 100 000 m2 de surface commerciale utile !

Sur les 32000 m2 supplémentaires de surface commerciale, un tiers est dévolu au commerce, un tiers au loisirs (salle de sport, salle d'escalade « A Pic » etc.) et un tiers à la restauration.

Empreinte carbone, objectif Breeam, mobilité douce

L'extension-rénovation du centre met en avant sa démarche mobilité douce et maîtrise de son empreinte carbone, 250 places pour les vélos ont été créées. Cet espace intègrera une station de réparation et de gonflage en libre-service, ainsi que des casiers fermés qui permettront aux visiteurs de ne pas s'encombrer lors de leur visite au centre, une étape à part entière dans le parcours client :

« Avec ce nouveau service entièrement dédié aux cyclistes, nous souhaitons permettre à nos visiteurs d'utiliser facilement le vélo comme moyen de transport. » affirme Jean-Philippe-Pelou Daniel, qui insiste : « sur l'environnement hyper connecté sur les transports en commun que connaît le deuxième quartier d'affaires de France. Si le fameux « parking 3000 » du centre commercial a été détruit, des parkings nouvelle génération sont prévus, en deux niveaux sous La Lanterne (début 2021) et le parking Garibaldi-Bonnel . La voiture, moins mise en avant, n'est toutefois pas oubliée. L'automobiliste pourra même être guidé à sa place de parking depuis la rue. Les commerçants signent des « baux verts »

Récupération des eaux de pluie

Le centre renouvelé s'est fixé de hautes ambitions environnementales, qui ne devaient probablement pas présider à la création du centre en 1975, sous le

règne du maire de l'époque Louis Pradel, qui lança sa construction. Autres temps, autres mœurs.

Aujourd'hui, le groupe Unibail-Rodamco-Westfield ne vise pas moins que la certification d'origine britannique de renommée mondiale, Breeam (Building Research Establishment Environmental Assessment Method).

Cette certification prend en compte de près la gestion des énergies, de l'eau, et des notions de santé, bien-être, de gestion des déchets :

« Ce projet s'est également voulu ambitieux sur le plan environnemental. Les parvis ont été arborés pour limiter l'effet ilot de chaleur, ajoute Alexis Dubois, le directeur du développement Unibail-Rodamco-Westfield, du mobilier urbain y a été installé pour créer des points de rencontre et des lieux de vie extérieurs ; un jardin a été créé sur le toit-terrasse, en lieu et place de l'ancien parking, jardin qui sera arrosé par récupération des eaux de pluie. »

La toiture, 25 restaurants nouveaux

Les travaux de surélévation en toiture initiés à l'été 2019 sont terminés. Le projet prévoit des espaces végétalisés en toiture, avec des massifs de 15 mètres de largeur, garnis de plantes vivaces régionales et méridionnales. On pourra y accéder depuis l'extérieur par trois escaliers monumentaux, sans entrer dans le centre commercial.

Travaux de l'espace restauration et verrière Mondrian ©Studio Robin Issartel

Sur les terrasses, l'espace « Food society », concept zéro plastique, va mettre en place une charte éthique rédigée et signée par l'ensemble des restaurateurs ; sur le sourcing, le tri, le recyclage etc. L'espace accueillera 10 restaurants ; un autre ensemble de restauration appelé Les Tables de la Part-Dieu ouvrira sur ce secteur. Au total, le centre commercial doit se doter de 25 nouveaux restaurants : « Le centre en manquait cruellement, précise le directeur du développement, Alexis Dubois. »

Des arbres de 10-15mètres de hauteur

Le public des tours avoisinantes peut déjà voir la verrière d'inspiration Mondrian. Les premiers restaurateurs sont en train de réaliser leurs travaux d'aménagement et les restaurants devraient ouvrir premier trimestre 2021. « En tout ce sont 2000 tonnes de substrats qui ont été montées sur les toits terrasses, précise le directeur du centre lyonnais, une vaste fosse d'1,20m de profondeur, va permettre l'accueil d'arbres de 10 à 15 mètres de hauteur. »

Le projet d'Unibail-Rodamco-Westfield « Better place 2030 » consiste à réduire de moitié son empreinte carbone d'ici à 2030. Le projet architectural a été confiée à l'agence néerlandaise internationale MVRDV, accompagnée par des entreprises lyonnaises et régionales, comme la société Base pour les espaces végétalisés par exemple. L'architecte du projet, Winy Maas (MVRDV), a été sélectionné après un concours international d'architecture. Il a travaillé en collaboration avec les Lyonnais SUD-Architectes.

900 emplois créés

L'ouverture de cette extension et de ses 65 boutiques et restaurants permet la création de 900 nouveaux emplois, une belle opportunité pour l'économie lyonnaise, travaillée en collaboration avec la Maison Métropolitaine d'Insertion pour l'Emploi. D'ici quelques mois, ce seront ainsi plus de 4 700 personnes qui participeront au quotidien à l'attrait du centre de shopping La Part-Dieu. ». 296 nouveaux salariés sont en cours de recrutement.

Extension Bouchut

L'extension du centre rue Bouchut (Cuirassiers) se terminera en décembre 2020. Cela se traduira par l'ouverture d'une nouvelle entrée double hauteur. Cette façade a été avancée de 14 mètres, permettant d'agrandir Carrefour de 2 500 m² et de réaménager la rue Bouchut.

Vivier Merle

Les travaux du futur escalier monumental (charpente métallique) sont presque terminés. Les travaux de façade, côté Vivier-Merle (gare-tram-bus-taxis…), ont débuté, avec pour échéance de fin le second trimestre 2021 et l'ouverture d'une entrée vitrée triple hauteur.

Les façades

L'architecture des façades, signée par l'agence d'architecture néerlandaise MVRDV, s'inspire du motif de la façade existante qui s'évapore pour faire découvrir le centre de shopping et ses commerces aux riverains, 40 000 m2 ont été restaurés ou rebâtis sur le mode inspiré des architectes de 1975, Charles Delfante, Jean Zumbrunnen et Régis Zeller .

Dates clés

1975 date d'ouverture de La Part-Dieu

2020 le plus grand centre urbain de shopping d'Europe continentale

96% de taux de notoriété [Source Étude Côté Clients 2017

65% des clients viennent au moins une fois par mois [Sondage My feel back, 7 760 répondants]

Chiffres clés

161 000 m² GLA

+ 32 000 m2 GLA (Gross leasing area / surface commerciale utile), en tout 100 000 m2 de plancher supplémentaires. 1/3 pour une offre shopping exclusive et des concepts innovants 1/3 pour une offre de restauration enrichie, avec 18 nouveaux restaurants et le 1er Food Society de France sur une surface de 3 000 m² 1/3 pour du loisir additionnel : un cinéma de 18 salles, 3 100 fauteuils, une salle d'escalade et une offre fitness…

3 150 places de parking [3 parkings] avec deux nouveautés notables : une zone dédiée aux places de stationnement et recharge de véhicules électriques et un espace dédié au stationnement vélo. Ils viennent compléter l'accessibilité multimodale du centre de shopping (gare, métro, tramway, bus, piéton...)

250 places de vélos sur le nouveau parking et des services complémentaires exclusifs

7 000 m² de promenades et d'espaces paysagers sur le toit-terrasse

18 salles de cinéma totalement neuves (+ 4)

305

Boutiques et restaurants (+65)

Unibail-Rodamco-Westfield

Unibail-Rodamco-Westfield est le premier groupe coté de l'immobilier commercial au monde, présent dans 13 pays et doté d'un portefeuille d'actifs d'une valeur de 64 M€ au 31 décembre 2018. Le groupe a été créé en 1968 et compte 3 639 employés en 2018.

Unibail-Rodamco-Westfield est membre du CAC 40 à Paris, de l'AEX à Amsterdam et du Euro Stoxx 50. En décembre 2017, le groupe français Unibail-Rodamco annonce l'acquisition de Westfield Corporation pour un montant de 21 M€. Le groupe acquiert donc l'ensemble des centre commerciaux des Etats-Unis et du Royaume-Uni.

Défis de construction

Il a fallu faire une grosse campagne de re calculs des structures du bâtiment de 1975, alléger les toitures prévues à l'origine pour des voitures, renforcer les structures. Un énorme travail de regroupement des composants techniques du centre a été effectué.

©Studio Robin Issartel

©Studio Robin Issartel

©Studio Robin Issartel

©ES

Défis commerciaux

Ouvrir un tel projet commercial en pleine crise covid présente bien sûr des risques financiers majeurs. Les promoteurs sont confiants. Jeudi dernier 27 novembre, le centre était fermé à 90% et le lendemain matin, il était ouvert à 90% : « On est optimiste, notre ambition, c'est que les gens viennent pour consommer du temps auprès des structures de loisirs, des restaurants, des terrasses au-delà du simple achat en boutique, explique Anne-Sophie Sancerre, la directrice générale retail-France Unibail-Rodamco-Westfield.

"On signe des baux"

On ouvre la restauration en mars, en espérant que les restrictions seront derrière nous…Nous avons retravaillé autour des protocoles sanitaires, de veiller à libérer de l'espace, des sens de circulation, à mieux organiser les différentes zones, le fait de passer un bon moment autour d'un repas, cela ne peut pas disparaître […] Même pendant le confinement, on a continué à signer des baux. […] En 2020, on a fermé deux fois, nous sommes à -30/-40% pour la plupart des commerçants. La fréquentation est revenue le 28 novembre mais pas en masse […] il y a une prise de conscience, afin d'éviter un troisième confinement, le taux de transformation est multiplié, les gens sont plus efficaces, ils viennent pour acheter efficacement [...]»

« Ce sera compliqué s'il y a un troisième confinement »

Sur le premier confinement, toutes les petites entreprises, les petits commerces ont vu leurs loyers annulés au centre commercial La Part-Dieu. Pour les plus grandes entreprises, il y a eu des négociations au cas par cas. Sur le deuxième confinement, « si l'on abandonne le mois de loyer, l'Etat nous aide à hauteur de 50% pour les entreprises de moins de 250 salariés, continue Anne-Sophie Sancerre, pour les plus grosses de moins de 5000 salariés (au niveau groupe), l'Etat nous aide à hauteur de 1/3 du loyer abandonné. Pour les plus gros commerçants, ce seront des discussions au cas par cas, mais si l'on a un troisième confinement, cela deviendra très compliqué pour les commerçants comme pour nous, conclut la directrice. »




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Toute l'info éco, juridique, collectivités... à Lyon et dans la région / Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer