AccueilEconomieFinancesLa page Textor s’ouvre à l’OL

La page Textor s’ouvre à l’OL

Le nouvel actionnaire majoritaire d’OL Groupe, John Textor, s’est officiellement présenté à la presse le 21 juin au Groupama Stadium. Il se décrit comme un bâtisseur et pas seulement comme un investisseur.
John Textor injecte 86 millions de fonds propres dans OL Groupe
© J .T - John Textor injecte 86 millions de fonds propres dans OL Groupe

EconomieFinances Publié le ,

Futur nouvel actionnaire majoritaire de l'Olympique Lyonnais, John Textor est de la trempe de ces entrepreneurs américains nouvelle génération, qui ont compris que le modèle de gouvernance verticale et sans l’ombre d’humanité, seulement guidé par la puissance financière, ne pouvait pas être rentable et pertinent dans le temps.

Et il n’hésite pas au passage à égratigner le modèle de "club-Etat" à la main d’oligarques ou autres magnats du pétrole qui fleurissent un peu partout en Europe notamment.

OL : John Textor va injecter 86 millions d'euros

Et en devenant l’actionnaire majoritaire, par le rachat des actions détenues par Pathé, IDG Capital et Holnest (soit 66,56 % du capital social de l’OL Groupe, au prix de 3 euros par action) John Textor, via sa société Eagle Football, injecte 86 millions d’euros de fonds propres pour décliner son nouveau projet footballistique avec pragmatisme et cohérence.

Car l’homme, par sa holding, détient déjà 40 % dans le club londonien de Crystal Palace Football, 90 % dans club brésilien de Botafogo (Rio de Janeiro, Brésil), et 80 % dans le Racing White Daring Molenbeek (Bruxelles).

"Je voue un amour sincère pour ce sport. Je ne me considère pas comme un investisseur mais plutôt comme un bâtisseur. Je veux construire un projet dans la durée car sans vision à 5-10 ans ont est déjà en retard" confie John Textor

Si le multi-entrepreneur natif du Missouri a notamment réussi dans le secteur des logiciels et de la réalité virtuelle, il sait que les échecs jalonnent ce type d’entreprise.

Jean-Michel Aulas reste aux manettes de l'OL

D’où sa volonté de capitaliser sur des finances saines et un gestionnaire qui a fait ses preuves depuis 35 ans en la personne de Jean-Michel Aulas, qui restera au moins 3 ans aux manettes, comme le principal intéressé l’a confirmé.

"Je suis là pour apporter des moyens et de l’enthousiasme et je n’ai aucune vocation à diriger. Je laisse Jean-Michel Aulas officier", précise John Textor qui indique avoir été impressionné par les structures du club, comme le centre de formation qui selon lui est de nature à structurer des équipes professionnelles performantes.

Il pourra s’appuyer bien sûr sur un stade moderne et qui s’intègre dans un projet plus vaste, celui d’OL Vallée, permettant de déployer ce qu’il nomme "l’entertainment", comprenez, le divertissement. L’homme ayant clairement affiché son ambition de réussir sur le plan sportif mais aussi sur le plan marketing, en s’appuyant sur le développement des nouvelles technologies.

"L'objectif de cette opération est de mettre le football au coeur de notre ambition pour toutes nos équipes, de faire une offre correspondant aux vendeurs, d'augmenter le captial de 86 millions d'euros dédiés pratiquement aux recrutements et que je puisse rester au moins trois ans à la tête du club" explique Jean-Michel Aulas

Un nouveau souffle pour l'Olympique Lyonnais

L’arrivée d’un nouvel actionnaire est un nouveau souffle pour le club lyonnais qui vient de clore une saison bien terne. Et la belle opération financière réalisée par Jean-Michel Aulas (La valeur d’entreprise d’OL Groupe est estimée à 798 millions d’euros au 1er juillet 2022 et à 884 millions d’euros après cette date) ponctue avec force une fin de carrière programmée.

De l’incarnation à la transmission, "JMA" a semblé tiré sa révérence avec un temps d’avance.

Arrivée de John Textor à l'OL : les points clés de la transaction

- Le renforcement de la structure financière d’OL Groupe

- La poursuite des investissements pour renforcer ses équipes sportives et ses infrastructures

- L’évolution du tour de table avec le maintien de Jean-Michel Aulas en tant que PDG

- Le lancement d’une offre publique d’achat amicale au prix de 3 euros et de 265,57 euros par Osrane

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 03 décembre 2022

Journal du03 décembre 2022

Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?