Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

La moitié des ETI de France dispose d'une implantation dans la région

le - - Economie

La moitié des ETI de France dispose d'une implantation dans la région
DR - Jean-Philippe Grouthier et Philippe Guerand ont souligné le rôle clé des ETI dans plusieurs secteurs industriels.

L'Insee Auvergne-Rhône-Alpes, en partenariat avec la CCIR, dresse le panorama du tissu économique à travers l'étude des 477 000 entreprises du secteur marchand régional.

En 2015, on recensait 2 582 Entreprises de Taille Intermédiaire en Auvergne-Rhône-Alpes représentant 20 473 établissements et 413 820 salariés (ETP). Derrière ces chiffres, il faut surtout retenir que près d'une ETI française sur deux est présente en Auvergne-Rhône-Alpes. « Parmi ces ETI, 548 sont majoritairement régionales, à savoir qu'elles emploient plus de 50 % de leurs salariés dans la région », souligne Jean-François Thillet, chargé d'études à l'Insee. Dans le détail, 254 ETI sont des firmes françaises, 182 sont des firmes multinationales sous contrôle français c'est-à-dire qu'elles comptent au moins un établissement à l'étranger, et 112 sont des firmes multinationales sous contrôle étranger qui ont donc été attirées par le dynamisme régional.

Mais avec 452 470 entreprises, soit 94,8 % du nombre d'entreprises présentes dans la région, les micro-entreprises (moins de 10 salariés) constituent la quasi-totalité du tissu économique. Les PME sont, elles, au nombre de 21 716 et on compte 263 grandes entreprises. Au total, 477 000 entreprises du secteur marchand sont donc implantées en Aura et emploient 1 635 450 salariés, 19 % dans des micro-entreprises, 30 % dans des PME, 25 % dans des ETI et 26 % dans des grandes entreprises. Ces entreprises sont largement tournées vers l'international puisque 40 % des PME et 78 % des ETI présentes en région exportent. Par comparaison, la moyenne nationale se situe respectivement à 32 % et 68 %.

L'Insee a voulu s'intéresser de plus près aux entreprises dites régionales c'est-à-dire à celles qui emploient plus de 80 % de leurs salariés dans la région. L'institut a ainsi pu constater qu'elles généraient 31 % de la valeur ajoutée régionale, soit 66 Md€, dont 40,7 % pour les micro-entreprises, 41,2 % pour les PME et 18,1 % pour les ETI. En étudiant les taux de marge et d'investissement, l'Insee a remarqué le rôle clé des ETI. Dans l'industrie chimique ou la fabrication de produits électroniques, des secteurs où les ETI sont nombreuses, les taux de marge sont supérieurs aux ratios nationaux. Constat identique pour les investissements, tirés vers le haut par les ETI notamment dans la fabrication de caoutchouc et plastique et dans la fabrication de matériel de transport.

« A la lecture de ces résultats, nos priorités doivent être de faire grandir la taille moyenne des entreprises et de favoriser encore les exportations », conclut Philippe Guerand, président de la CCIR.




Severine RENARD
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer