Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

La Métropole de Lyon veut verdir ses financements

le - - Collectivités

La Métropole de Lyon veut verdir ses financements
Séverine Renard - La délibération a été adoptée lors du conseil métropolitain du 30 septembre.

La collectivité souhaite mobiliser le tissu local des acteurs financiers pour mettre en place un financement vert de ses projets environnementaux et sociaux.

Hasard du calendrier ou pas, la délibération pour une démarche de financement vert et social a été votée par le Conseil de la Métropole pendant la Semaine de la Finance Responsable. Cette démarche s'inscrit dans une série d'actions qui doit permettre à la collectivité d'agir avec plus de cohérence et d'exemplarité en matière de finances et de climat.

La Métropole de Lyon entend ainsi diversifier ses financements avec des critères de responsabilité sociétale. Les projets ciblés pour ces financements verts seront d'abord choisis par le prisme du Plan Climat Air Energie. « Il s'agira, par exemple, des projets d'éco-rénovation de l'habitat, de méthanisation des boues des stations d'épuration, des aides accordées pour le renouvellement des véhicules dans le cadre de la Zone à Faibles Emissions, du plan canopée pour la plantation d'arbres… », précise David Kimelfeld, président de la Métropole de Lyon. Pour éviter de souscrire à des financements incompatibles avec des engagements socio-environnementaux, la collectivité va aussi travailler avec les acteurs financiers du territoire. Dans les prochaines semaines, l'organisation de temps d'échange collectifs permettra de faire de la sensibilisation et de partager les expériences et les bonnes pratiques. Objectifs : mettre en place ce financement vert et accompagner les partenaires financeurs dans leurs réflexions sur le désinvestissement des énergies fossiles.

« Cette délibération est un premier pas. Le programme va progressivement monter en charge », affirme Bruno Charles, vice-président de la Métropole en charge du développement durable. En effet, les intentions doivent désormais se concrétiser par des actes. Pour cela, le contexte est favorable. « Les marches pour le climat ont changé l'ambiance. Demain, nous serons jugés sur la cohérence globale de notre action », souligne-t-il.

Un référentiel « Finances & Climat » pour les collectivités

Aux côtés de l'Institut I4CE (Institute for Climate Economics), de la Ville de Paris et des Métropoles de Lille, Strasbourg et Nantes, la Métropole de Lyon va contribuer à construire un référentiel « Finances & Climat » pour les collectivités. « Nous aurons ainsi un outil d'analyse objective pour étudier notre budget et nous pourrons identifier nos dépenses vertes, grises c'est-à-dire neutres, et marrons », explique Bruno Charles qui estime que les premières avancées seront visibles d'ici 6-8 mois.




Severine RENARD
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer